Actualité

Comment réussir son investissement locatif ?

Publié le 30 août 2018 à 09h54 - Mis à jour le 30 août 2018 à 11h55
Comment réussir son investissement locatif ?
Si vous envisagez de réaliser un investissement locatif, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour être certain de séduire les locataires et capitaliser pour l'avenir. Découvrons tous nos conseils pour un investissement locatif réussi.

Bien sélectionner le quartier

Pour louer un bien, il faut naturellement qu'il donne envie d'être loué. Et la première chose que vos locataires vont regarder, c'est la localisation de votre bien. S'il se trouve à l'écart de la ville, dans un quartier mal fréquenté, certes les tarifs seront plus alléchants, mais le risque de vacance locative est plus élevé. En revanche, un bien parfaitement situé, proche des commodités et des transports en commun a de fortes chances d'être loué très rapidement.

Soigner la décoration

Deuxième point important pour les locataires : le bien lui-même. Un appartement avec des tapisseries vieillissantes, des fenêtres simple vitrage et un sol hors d'âge pourrait rebuter les locataires.

Parfois, il suffit de quelques travaux de rénovation pour séduire ces derniers. Un sol vinyle, des peintures blanches, votre logement doit être propre et inspirer confiance. Le double vitrage est également un point essentiel à une époque où les ménages s'inquiètent de leur consommation énergétique.

Trouver la meilleure surface

Dans le cadre d'un investissement locatif, la surface est également à prendre en compte. En misant sur un studio, vous devrez certainement changer plus souvent de locataire que si vous optez pour un T3 ou un T4. Mais, ce changement permet d'avoir accès plus régulièrement au bien et de vérifier qu'il est parfaitement entretenu. Les T2, quant à eux, sont des appartements intermédiaires souvent privilégiés dans le cadre d'un investissement locatif en raison de leur excellent rapport qualité/prix.

Profiter de la défiscalisation

Investir dans le locatif, c'est, d'une part, se constituer un patrimoine pour l'avenir et, d'autre part, profiter d'avantages fiscaux.

Si vous payez des impôts, il peut être intéressant de réfléchir à investir dans le cadre de la loi Pinel. Achetez alors un logement neuf et obtenez une réduction d'impôts pouvant atteindre 21%. Certes, les tarifs à l'achat sont plus élevés et il existe des règles à respecter, mais la réduction d'impôts peut compenser cela.

Opter pour la gestion locative

Si certains préfèrent économiser et gérer intégralement la location de leur bien, d'autres préfèrent opter pour la gestion locative.

Cette solution est confortable puisque c'est votre prestataire qui prend tout en charge. Recherche de locataire, encaissement des loyers, rédaction du bail, tout est géré pour vous. Cela coûte, de manière générale, entre 5 à 10% des loyers.

Prendre une garantie loyer impayé

Vous pensez avoir pris toutes vos précautions en choisissant votre locataire, vous avez confiance ?

Pour autant, le risque d'impayé existe toujours. Si votre locataire rencontre soudainement des difficultés financières, il pourrait ne pas être en mesure de vous régler ses loyers.

La garantie de loyers impayés permet de se prémunir, surtout si, en parallèle, vous avez souscrit un crédit immobilier et que vous ne pouvez régler vos mensualités si vous ne percevez pas vos loyers.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.