Frais de notaire

Calcul frais de notaire

Pour bien préparer votre projet immobilier prévoyez dès le départ l'ensemble des frais annexes à votre achat immobilier. Les frais de notaire en font partie intégrante, au même titre que les frais de garanties ou les éventuels travaux par exemple.

Bon à savoir

Montant des frais de notaire : critères

Plusieurs critères déterminent le montant des frais de notaire :

  • le type de bien
  • le prix d'acquisition
  • la localité du bien

En règle générale, les frais de notaire représentent entre 7% et 8% du prix de vente pour un logement ancien et 3% à 4% dans le neuf.

Pour ne pas être pris de court, il est donc conseillé d'anticiper au maximum les surcoûts liés à votre projet et de calculer le montant de vos frais de notaire afin de les inclure dans votre budget global. 
Avec notre calculette dédiée, estimez rapidement le montant des frais de notaire pour votre prêt immobilier en fonction du type de bien choisi, de sa localité et de son prix d'acquisition.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE

Questions / réponses sur notre calculette frais de notaire

  • Le notaire est un acteur incontournable dans toute transaction immobilière. Son rôle est essentiel, car il fait office de témoin et fournit la preuve de l'acte d'achat immobilier, une pièce justificative irréfutable faisant de vous l’acquéreur d’un bien.
    Toutefois, il est intéressant de noter que la loi française n’oblige en aucun cas d’avoir recours aux services d’un notaire. En tant qu’acheteur, vous pouvez réaliser votre acte d’achat immobilier au travers d’un simple accord écrit avec le vendeur. Cependant, pour que cet accord écrit ait une réelle valeur juridique, vous devrez le faire authentifier auprès d’un notaire.

    En tant qu’acquéreur d’un bien immobilier, vous rencontrerez le notaire à plusieurs reprises. Il peut ainsi être présent lors de la signature du compromis de vente pour attester de la conformité juridique du document et veiller à tous les détails du compromis de vente : clauses suspensives, délai de rétractation, acompte, etc.
    Le notaire intervient ensuite lors de la signature de l’acte de vente qui ne peut être faite entre particuliers. Il est garant de la rédaction de l’acte de vente, des démarches qui suivent la signature, ainsi que de toutes les vérifications préalables à sa signature.
    Le notaire est également un tiers de confiance auquel vous pouvez faire appel pour toute question lors de votre achat immobilier. Il peut fournir des prestations d’accompagnement administratif et de conseils pour que votre achat immobilier se déroule le plus simplement possible.

    +
  • Les frais de notaire ont très souvent mauvaise réputation. Réputés opaques, ils s’ajoutent au prix de vente d’un bien immobilier et doivent être pris en compte dans toute transaction immobilière. Ils atteignent des montants variables, le plus souvent autour de 3% du prix de vente dans le cas d’un achat de bien neuf et jusqu’à 8% du prix de vente dans le cas d’un achat de logement ancien.

    Autre point : les acheteurs pensent souvent à tort que les frais de notaires constituent sa rémunération finale. Or, tous ces frais ne tombent pas uniquement dans la poche du notaire. Si une partie d’entre eux se composent d’émoluments (la rémunération réelle du notaire), ainsi que de taxes et impôts générés par la vente en elle-même. Le reste des frais de notaires sert à payer les différents prestataires auxquels fait appel le notaire pour l’ensemble de ses démarches administratives.

    +
  • Comme expliqué plus haut, les frais de notaires varient en fonction de la nature du bien acheté. Pour l’achat d’un bien neuf, les frais de notaires s’élèvent autour de 3% du prix de vente. Pour l’achat d’un bien ancien, les frais de notaires montent jusqu’à 8% du prix de vente.

    Les frais de notaires pour l’achat d’un bien neuf se découpent en 4 parties :
    1. La taxe de publicité foncière (bien moins élevée que pour un achat de bien ancien)
    2. La rémunération du notaire (aussi appelée émoluments)
    3. Les frais administratifs divers
    4. La contribution de sécurité immobilière

    Les frais de notaires pour l’achat d’un bien ancien se découpent en 4 parties :
    1. Les droits de mutation (plus élevés que la taxe de publicité foncière d’un bien neuf)
    2. La rémunération du notaire
    3. Les frais administratifs divers
    4. La contribution de sécurité immobilière

    Pour une estimation de frais de notaire exhaustive, vous pouvez faire appel à nos conseillers.

    Pour ne pas être pris de court, il est donc conseillé d'anticiper au maximum les surcoûts liés à votre projet et de calculer le montant de vos frais de notaire afin de les inclure dans votre budget global.

    Grâce à notre calculette frais de notaire, estimez rapidement le montant des frais de notaire pour votre prêt immobilier en fonction du type de bien choisi, de sa localité et de son prix d'acquisition.

    +
Consulter la FAQ
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.