Demande de crédit immobilier

La demande de crédit immobilier est une étape essentielle dans la concrétisation de votre projet d’achat immobilier. On fait le point sur les différentes étapes de votre demande, et les conseils pour être efficace dans vos démarches pour obtenir votre crédit immobilier.

Constituer son dossier de prêt : les conseils

La constitution d’un dossier de demande de crédit immobilier qui va financer votre achat peut prendre du temps. En effet, plusieurs éléments à réunir sont nécessaires et les délais limités, puisque la majorité des compromis ou promesses de vente ont une durée de validité comprise entre 3 et 4 mois.

Pour vous assurer d’être efficace dans votre demande de prêt et avoir un dossier complet, vous devrez prévoir :

  • Des documents relatifs à votre situation personnelle : pièce d’identité de chacun des emprunteurs, livret de famille, certificat de PACS, un justificatif de domicile récent (moins de 3 mois), et éventuellement un bail de location avec des quittances de loyer si vous êtes primo-accédant.
  • Des pièces concernant votre situation financière : tous les documents justifiant le montant de vos ressources et de vos charges doivent être inclus. Seront principalement attendus : une copie de vos relevés de compte des 3 derniers mois, vos 2 derniers avis d’imposition, vos 3 derniers bulletins de salaires, ainsi que celui du mois de décembre de l’année précédente pour les salariés, le dernier bilan ou compte de résultat pour les professions libérales et les indépendants, ou un justificatif des 3 dernières pensions de retraite. Vous devrez également fournir un justificatif de vos éventuels autres crédits en cours (crédits immobiliers et/ou crédits personnels), ainsi que des justificatifs de placement et de revenus fonciers si vous êtes concerné. Si vous avez un apport personnel, vous devrez prévoir des justificatifs du montant que vous souhaitez mobiliser.
  • Des documents détaillant votre projet immobilier : votre dossier de prêt doit inclure le compromis ou la promesse de vente si vous achetez dans l’ancien, le contrat de réservation pour un achat en VEFA, ou le contrat de construction de maison individuelle si vous faites construire. Prévoyez aussi si nécessaire les devis des travaux, ainsi que le permis de construire.
Bon à savoir :

anticipez et préparez au maximum les éléments de votre dossier en amont. Certains documents ne s’obtiennent pas immédiatement, ou peuvent nécessiter une demande auprès des organismes concernés, ce qui implique un temps de traitement incompressible (pour les justificatifs d’épargne notamment). Dans l’idéal, votre dossier doit donc être prêt, ou presque, avant même la signature du compromis de vente, pour vous permettre d’être le plus réactif possible.

Plus d’informations et de conseils pour constituer votre dossier de prêt immobilier dans notre guide.

Comment faire une demande de prêt immobilier ?

La demande de crédit immobilier peut se faire directement en ligne, ou en agence. Une fois la réponse de principe (qui ne vaut pas pour accord) donnée par la banque, vous pourrez lui remettre votre dossier de prêt.

Celui-ci étudié, l’établissement bancaire choisi pourra vous faire parvenir une offre de prêt et ce, gratuitement. Dans cette offre, vous trouverez principalement :

  • L’identité du prêteur, de l’emprunteur, ainsi que celle de la caution s’il y en a une.
  • Le type de prêt : prêt classique, prêt à taux zéro, ou prêt conventionné par exemple.
  • La nature du projet financé par le prêt : construction d’un bien immobilier, achat d’un logement neuf ou ancien, etc.
  • Le montant du capital emprunté, et la durée du crédit.
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) : ce taux permet de connaître le coût total du crédit au global (taux d’intérêt + assurance emprunteur + frais de garantie + frais de dossier).
  • Si le prêt est à taux variable : un document d'information avec une simulation de la variation du taux sera également joint, avec son impact sur les mensualités, la durée et le coût du prêt. Cette simulation reste indicative naturellement.
  • Le type de garanties envisageables.
  • La date à laquelle les fonds seront débloqués.
  • Un tableau d'amortissement qui détaille le montant des mensualités, en précisant la part qui correspond au remboursement du capital et celle correspondant au versement des intérêts.
  • Si l’établissement bancaire propose une assurance : vous trouverez aussi une notice d'information détaillant les caractéristiques de l'assurance.
Bon à savoir :

l’offre envoyée par la banque doit être accompagnée d’une fiche d'information standardisée européenne (FISE). Ce document résume les points principaux de l’offre de prêt et vous permet de comparer plusieurs offres plus facilement.

La suite de votre demande de prêt implique un délai de réflexion de 10 jours calendaires, pendant lesquels vous pouvez prendre le temps d’étudier l’offre de prêt avant de l’accepter. L’offre reste valable pendant 30 jours à partir de sa réception. Vous pourrez donc signer votre offre de prêt entre le 11ème et le 30ème jour après sa réception.

A noter :

l’acceptation d’une offre de crédit se fait exclusivement par écrit (courrier ou mail).

Le point sur la demande de financement de son projet immobilier dans notre article dédié. 

Finaliser son dossier de financement

L’assurance emprunteur

Pour finaliser votre prêt, vous devrez contracter une assurance emprunteur. L’objectif ? Protéger vos proches si vous vous retrouviez dans l’incapacité de rembourser votre crédit immobilier, principalement en cas d’accident, de maladie, d’invalidité, de décès, ou éventuellement si vous perdiez votre emploi.

Bien que l’assurance emprunteur ne soit pas une obligation légale, elle est absolument incontournable. Vous pouvez choisir entre :

  • le contrat d’assurance proposé par la banque : ses caractéristiques sont précisées dans l’offre de prêt ;
  • une délégation d’assurance : vous faites alors appel à un assureur externe, qui doit vous proposer une couverture au moins équivalente à celle de la banque.
Bon à savoir :

le détail des garanties minimum à avoir pour couvrir le prêt, ainsi que les éléments indiquant à quelle hauteur il doit être assuré, sont réunis dans la « fiche personnalisée », comprise dans l’offre de prêt émise par la banque.

Le choix de la garantie

En complément de l’assurance de prêt, vous devrez également choisir une garantie pour protéger votre emprunt d’un risque de défaut de paiement.

Deux types de garanties sont envisageables :

  • Les garanties réelles : ce type de garantie repose le plus souvent sur la valeur du bien immobilier financé avec le crédit. Vous avez principalement le choix entre l’hypothèque et l’inscription de privilège de prêteurs de deniers (IPPD).
  • Les garanties personnelles : également appelée caution, c’est l’option la plus courante. Elle consiste à demander à une société privée, à une mutuelle, ou à une personne physique de se porter garante du remboursement de votre crédit.

Le type de garantie à privilégier dépendra de votre plan de financement et de votre situation personnelle. Vous pourrez vous faire accompagner par un conseiller bancaire, qui saura vous guider au mieux en fonction des particularités de votre dossier.

Bon à savoir :

le capital du crédit immobilier sera versé directement au notaire le jour de la signature de l’acte de vente définitif. Dans le cas d’un achat en VEFA, le versement a lieu sur appel de fonds du promoteur, au fur et à mesure de l’avancement de travaux. Dans tous les cas, aucun versement ne peut être effectué avant la fin du délai de réflexion de l’offre de prêt.

Demande de crédit immobilier : ce qu'il faut savoir

Pour réaliser une demande de crédit immobilier, plusieurs étapes sont incontournables dont :

  • Le montage financier de votre dossier avec accord de principe à la clé 
  • L'offre de prêt suite à la finalisation du dossier de financement qui sera à renvoyer auprès de votre banque après un délai de réflexion de 10 jours
  • L'assurance emprunteur qui va de pair avec un crédit immobilier et représente une dépense supplémentaire ajoutée au coût total du crédit et doit donc être budgétée au mieux
  • Le remboursement du prêt qui démarre après la signature de l'acte de vente chez le notaire
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude