Comment bien calculer son budget construction ?
Conseil

Comment bien calculer son budget construction ?

Publié le 25/02/20
Comment bien calculer son budget construction ?
Vous souhaitez faire construire une maison neuve ? L’évaluation du budget à y allouer peut s’avérer compliquée à réaliser. En plus du coût du chantier, beaucoup de petites dépenses viennent se greffer : honoraires de l’architecte, aménagement des extérieurs, etc. Comment calculer au plus juste le budget de votre future maison pour ne pas avoir de mauvaise surprise ?

Calculer son budget construction : le coût du chantier

Quand on fait construire une maison, le plus gros poste de dépense est bien sûr le coût du chantier. Le prix d’une maison neuve peut varier en fonction de plusieurs éléments.

Retrouvez toutes les étapes de la construction de votre maison dans notre vidéo récapitulative.

Les fondations

Le coût des fondations d’une maison dépend de :

  • la typologie du terrain : terrain plat ou accidenté, accessibilité, etc. ;
  • la nature du sol : sec, humide, marécageux, etc. ;
  • du projet de la maison : superficie, présence d’un ou plusieurs étages, d’un sous-sol, etc.

Selon le type de fondations qui sera le plus approprié (profondeur, ajout de renforts, pose d’une simple dalle béton, etc.), le prix peut aller de 10 000 à 20 000 € en moyenne.

La surface de la maison

Sans surprise, plus la surface est importante, plus le prix de la construction sera élevé. Les deux critères pris en compte sont :

  • La surface de plancher : c’est la somme des surfaces au sol de tous les niveaux habitables de la construction (clos et couvert), une fois l’isolation des murs réalisée.
  • L’emprise au sol : on retrouve dans la notion d’emprise au sol l’intégralité du volume de la construction, y compris les terrasses, balcons, etc.

Les moyennes des prix au mètre carré habitable construit sont les suivantes :

  • Pour une maison en kit : < 1 000 € le m².
  • Pour une maison premier prix : environ 1 200 € le m².
  • Pour une maison traditionnelle : > 1 500 € le m².
  • Pour une maison contemporaine : > 1 800 € le m².
  • Pour une maison écologique : entre 1 200 et 3 500 € le m² selon le niveau de prestation.

Les matériaux utilisés

La nature et la qualité des matériaux utilisés entrent également en ligne de compte dans le prix d’une construction. Les fourchettes de prix sont les suivantes :

  • Pour une maison en bois : 1 200 à 2 500 € le m².
  • Pour une maison en containers : 900 à 2 200 € le m².
  • Pour une maison en briques : 1 500 à 2 200 € le m².
  • Pour une maison en parpaings : 1 500 à 2 500 € le m².
A noter :

investir dans des matériaux de bonne qualité, manipulés par des professionnels présente un coût certain, mais c’est une garantie de solidité et de fiabilité dans le temps.

La structure de la maison

Un autre élément majeur dans la variation du prix d’une maison est sa structure :

  • Nombre de niveaux : une maison de plain-pied coûte moins cher qu’une maison à étage (15 à 20 % de différence de prix).
  • Garage ou sous-sol : prévoyez un surplus de coût dans la construction si votre maison a un sous-sol ou un garage enterré.
  • Style de la maison : si votre maison comporte une tour, un toit terrasse ou une avancée, elle sera plus chère à construire.

Le stade de finition

Selon le stade de finition auquel vous est livrée la maison, le budget ne sera pas le même. On peut vous livrer la construction :

  • Hors d’eau/hors d’air : la toiture est posée, les menuiseries extérieures aussi. La maison est donc étanche aux précipitations et aux vents, mais le second œuvre n’est pas réalisé. Une livraison hors d’eau/ hors d’air permet donc d’économiser le prix des finitions, mais vous devrez les faire vous-même, ou trouver un autre artisan pour les réaliser. Une maison livrée « prête à finir » peut ainsi vous faire économiser jusqu'à 25 % du coût du second œuvre.
  • Clé en main : dans ce cas, la maison est livrée avec toutes les finitions réalisées (plomberie, menuiserie, pose des revêtements, etc.).

Les équipements de la maison

Pensez également à tenir compte des équipements particuliers que vous avez choisi pour votre maison, ils impacteront nécessairement son prix : choix du revêtement des fenêtres, motorisation des volets, modèle du système de chauffage, etc.

Le choix du constructeur

Enfin, le choix du constructeur jouera également dans le coût final de la maison :

  • N'hésitez pas à vous adresser à plusieurs entreprises, pour choisir le devis qui vous conviendra le mieux.
  • N’oubliez pas dans votre processus de décision de tenir compte de la santé financière du constructeur. Mieux vaut miser sur un professionnel dont la solidité financière est assurée, même si ses tarifs sont plus élevés : entre la signature et la livraison de la maison, il se passe environ 14 mois, la pérennité de l’entreprise est donc capitale.
Important :

quand vous communiquerez votre enveloppe budgétaire au professionnel qui supervisera le chantier, minorez-la de 10 à 15 %. Cela vous laissera une marge pour absorber les dépenses imprévues, qui finissent toujours par tomber en cours de chantier.

Vous hésitez entre l’autoconstruction et l’intervention de professionnels pour construire votre maison ? Découvrez les avantages et les points faibles de ces deux options dans notre infographie.

Calculer son budget construction : les autres postes de dépenses

Le budget à prévoir pour la construction d’une maison neuve comporte un certain nombre de postes qui sont souvent oubliés. Pour une estimation complète d’un projet de construction, voici les autres éléments à inclure :

  • Le prix du terrain : le prix varie d’un département à l’autre, selon la proximité d’une grande ville ou non, la qualité du terrain, etc. Il faut aussi compter les frais de notaire pour l’acquisition du terrain.
  • La préparation et la viabilisation du terrain : avant de pouvoir commencer à construire, un travail de déblaiement, d’arrachage des arbres, d’égalisation des sols, etc. sera à prévoir. Il faudra aussi équiper le terrain des différents accès aux réseaux indispensables (eau, électricité, gaz assainissement, téléphone, etc.).
  • Les frais d'architecte ou d'étude : si la surface au sol de la maison dépasse 150 m², l’intervention d’un architecte sera obligatoire. Selon le projet, vous devrez peut-être aussi faire faire un bilan thermique et/ou une étude des sols.
  • Le coût de la construction à proprement parler : nous reviendrons dessus en détail plus loin, dans le coût du chantier.
  • L'aménagement intérieur : il est préférable de prévoir également une enveloppe « décoration » pour les luminaires ou les rideaux par exemple.
  • L'aménagement du jardin et des extérieurs : là aussi indispensable à prévoir, même si vous ne faites que le minimum dans un premier temps.

Le montant de ces postes de dépenses varie énormément en fonction de la taille du terrain, de son emplacement et surtout, de ce que vous souhaitez en faire.

On peut tout de même chiffrer certains frais :

  • Le coût de la viabilisation dépendra des distances et des modalités de raccordement du terrain aux différents réseaux. Le prix peut aller de 5 000 € et 15 000 €, sans trop d'arrachages d'arbres ou d’égalisation du sol trop importante.
  • Les honoraires d’un architecte sont compris entre 6 et 12 % du montant de la construction. Ce pourcentage peut être plus élevé si l’architecte assure aussi la maîtrise d’œuvre du chantier. En revanche, si vous avez choisi une maison sur plan, la rémunération de l’architecte est comprise dans le coût de la maison.

Découvrez nos astuces pour payer moins cher la construction de votre maison

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.