Aller au contenu principal
Construire sa maison
Vidéo
Mis à jour le 10/05/2024 6 min

Faire construire sa maison : les étapes, le budget, le financement

Sommaire

Vous souhaitez devenir propriétaire et envisagez un projet de construction de maison neuve ? Afin de concrétiser votre projet en toute sérénité, découvrez les étapes essentielles de la construction d’une maison neuve dans notre vidéo. Du financement à la remise des clés, nous passons en revue les éléments indispensables à connaître avant de vous lancer et répondons aux questions incontournables quand on veut faire construire sa maison+.

Quel budget pour construire une maison individuelle en France ?

Plusieurs facteurs peuvent faire varier le budget global nécessaire à la construction d’une maison neuve.

L'achat du terrain

Le prix moyen du m² de terrain constructible est de 92 € en France. Ceci étant dit, ce prix peut énormément varier en fonction de la commune, de la taille du terrain et de son état avant de la faire construire.

Selon la configuration du terrain, il faut également tenir compte du coût de sa viabilisation (c’est-à-dire son raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité, de gaz, etc.), qui peut être compris entre 5 000 € et 15 000 € si vous voulez créer votre propre maison.

Le choix du constructeur

Le budget ne sera pas le même si vous faites appel à un architecte, un constructeur de maison individuelles, un entrepreneur, un artisan ou que vous construisez votre maison vous-même. Le plus économique reste bien sûr de construire soi-même sa maison (en moyenne 202 400 € pour une maison de 129 m²).

Pour les autres options, le ministère de l’Ecologie a établi qu’à surface égale, le plus économique est de faire appel à un constructeur ou à un entrepreneur (en moyenne 210 000 € pour une maison de 120 m²). Le plus coûteux reste de passer par un architecte : prévoir un budget global moyen de 320 300 € pour une maison de 147 m².

Le type de matériaux utilisé

Les classiques briques et parpaings coûteront plus chers que des structures préconstruites ou des matériaux prêts à poser. Prévoyez au moins 1 500 € au m² pour les parpaings ou les briques. Pour une maison à ossature bois, les prix commencent quant à eux à 1 800 € le m².

Combien coûte la construction d'une maison ?

Les sites des principaux constructeurs de maisons individuelles affichent des tarifs moyens, et le prix pour faire construire votre maison est compris entre 1 500 € et 2 000 € le m², hors prix du terrain.

Le ministère de l’Ecologie rapporte que sur l’année 2022, le coût moyen de construction d’une maison neuve était de 293 400 € (maison + terrain), pour une surface habitable moyenne de 121 m².

Comment financer la construction d’une maison ?

La plupart des futurs propriétaires financent la construction de leur maison grâce à un crédit.

Bâtir sa maison : quel prêt ?

En fonction du montant que vous aurez besoin d’emprunter, vous pouvez contracter :

  • Un prêt immobilier : son montant doit être au minimum de 75 000 €, et la durée de remboursement va rarement au-delà de 25 ans. Vous pouvez regrouper dans ce même prêt à la fois le coût du terrain, ainsi que celui de la construction. Le déblocage des fonds se fait au fur et à mesure de l’avancement des travaux.
  • Un prêt travaux : son montant ne peut pas dépasser 75 000 €, et sa durée de remboursement est le plus souvent limitée à 10 ans. Le prêt travaux est envisageable que vous construisiez votre maison seul, ou que vous fassiez appel à un professionnel.

Quelles aides pour bâtir sa maison dans le neuf ?

Plusieurs prêts aidés existent pour concrétiser la construction de votre maison :

  • Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) : il peut vous permettre d’emprunter jusqu'à 40 % du coût total de la construction de votre maison, à taux zéro, et sans frais de dossier. Il est attribuable sous condition de ressources, et son montant dépend à la fois de la composition de votre foyer et de l’emplacement géographique de votre future maison. 
     
  • En 2024, le PTZ évolue pour permettre aux foyers modestes de bénéficier de 50 % du montant du bien. Le gouvernement assouplit les conditions d'accès au PTZ, touchant 6 millions de foyers supplémentaires. La loi de finances pour 2024 ajuste les critères d'obtention du PTZ, augmentant les plafonds de ressources et de financement, tout en durcissant les critères de performance énergétique pour les logements anciens.
     
  • Le PAS (Prêt d’Accession Sociale) : ce prêt à taux d’intérêt limité est réservé aux personnes ayant des revenus modestes et peut financer l’ensemble de l’opération (achat du terrain + construction de la maison). En revanche, il ne peut pas être utilisé pour régler les frais de notaire et les éventuels frais d’hypothèque. Pour bénéficier du PAS, vous devrez habiter la maison au plus tard 1 an après la fin de sa construction.
     
  • Le prêt Action Logement : le prêt patronal d’Action Logement permet quant à lui de financer jusqu’à 30 000 € de la construction de votre maison, à un taux réduit. Il est accessible, sous conditions de ressources, à tous les salariés d’entreprises privées comptant au moins 10 salariés.

Quel apport pour une construction neuve ?

L’apport personnel n’est pas une obligation en soi, mais est un atout de poids dans votre dossier de demande de prêt. Avoir un apport d’environ 10 % du montant estimé de votre maison vous permet notamment de régler les frais annexes incontournables à ce type de projet.

Bon à savoir : Les conseils régionaux et départementaux, ainsi que certaines communautés de communes proposent elles aussi des aides pour favoriser les constructions neuves. Par ailleurs, les maisons neuves sont exonérées de taxe foncière pendant les 2 ans suivant l’achèvement de leur construction.

Quelle entreprise pour faire construire sa maison : constructeur, architecte ou artisans ?

Vous ne souhaitez pas construire votre maison seul ? Vous pouvez vous tourner vers différents types de professionnels pour la construction de votre maison :

  • Un constructeur de maison individuelle : il s’occupera de tout, des tâches administratives jusqu’à la coordination des équipes sur le chantier. Vous serez protégé par la signature d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI).
     
  • Un maître d’œuvre : il a pour mission de superviser le travail des différents entrepreneurs et artisans qui interviendront sur le chantier. Pour diminuer le coût de votre projet, vous avez aussi la possibilité d’assurer vous-même ce rôle, mais c’est plus risqué dans la mesure où c’est vous qui porterez la responsabilité de l’avancement des travaux.
     
  • Un architecte : c’est la solution à privilégier si vous souhaitez un résultat sur-mesure. Si vous lui confiez la réalisation globale de votre maison, vous signerez avec lui un contrat de louage d’ouvrage.

Quand assurer une nouvelle construction ?

Choisir une assurance habitation est obligatoire dès que le logement est « hors d’eau et hors d’air », c’est-à-dire que la charpente, la toiture et les menuiseries extérieures ont été posées.

Quelle que soit votre option de construction (auto construction ou construction réalisée par un professionnel), il est également important de souscrire une assurance dommage ouvrages avant même le début du chantier.

    Karine Dabot
    Karine Dabot - Avocate associée

    Cet article a été relu par Karine Dabot, avocate depuis 1994 au barreau d'Aix-en-Provence.

    Spécialisée en droit bancaire, voies d'exécution et droit des sûretés, elle intervient principalement en contentieux civil et commercial, transactions immobilières et saisie immobilière.