Actualité

Investissement immobilier : une large palette d’outils

Publié le 18 mars 2016 à 09h29 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 14h59
Investissement immobilier : une large palette d’outils
Pour beaucoup de gens, investir dans l’immobilier signifie spontanément l’achat d’un logement et sa mise en location. Mais la notion d’investissement immobilier est beaucoup plus large. De multiples solutions d’investissement permettent de diversifier son portefeuille, mais également d’investir quel que soit son budget.

Les SCPI :
Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) permettent d’acheter des parts, à la manière des actions en bourse, dans un portefeuille immobilier géré par des gestionnaires de portefeuille. Tout comme en bourse, la valeur des parts peut être très différente d’une SCPI à une autre, mais il est possible avec quelques centaines d’euros de démarrer un investissement dans la pierre, et ce sans aucune gestion.

Les parkings :
Si l’investisseur veut démarrer la constitution d’un patrimoine, le parking est un type de bien immobilier financièrement accessible. Avec très peu d’entretien et de charges, la rentabilité peut être atteinte rapidement, à condition de bien choisir la ville et l’emplacement du lot.

Les logements :
L’autre option est l’acquisition de biens immobiliers construits. Cette acquisition peut se faire dans l’ancien, dans le neuf, ou bien encore dans des résidences services. L’investissement est cette fois-ci conséquent. Le choix de la ville et la superficie du bien feront varier le budget de manière considérable. La rentabilité est également fonction de ces critères de choix ainsi que du mode gestion. Le bien peut être, en effet, géré directement par l’investisseur, par un tiers de type agence immobilière,  ou par un bailleur institutionnel dans le cadre d’une résidence services par exemple. Pour le choix du bien, c’est à l’investisseur de déterminer son projet. Un bien déjà loué, par exemple, peut apparaitre comme une contrainte, car le bien n’est pas libre, mais également comme un atout en raison de l’historique des loyers disponible, l’absence de travaux de remise en l’état ainsi que l’absence de vacance locative, le paiement des loyers démarrant immédiatement.  En fonction du type de bien, l’investisseur pourra également prétendre à un avantage fiscal, en PINEL pour un logement nu ou en CENSI-BOUVARD pour une résidence service, par exemple.

Devenir investisseur immobilier ne se cantonne donc pas uniquement à l’achat d’un second logement mis en location, plusieurs dispositifs permettent d’investir dans la pierre, valeur sûre et souvent rentable. Le choix se fera en fonction des moyens et du projet.

 

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.