Conseil

Acteur clé de mon projet : mon banquier

Publié le 16 juin 2015 à 22h19 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 14h46
Acteur clé de mon projet : mon banquier
L’achat d’un appartement ou d’une maison nécessite généralement le recours à un emprunt. Votre banquier est un interlocuteur précieux pour vous aider à monter un dossier de financement adapté à votre situation.

Consultez votre banquier en amont de votre projet

Vous devez consulter une ou plusieurs banques au tout début de votre projet. Vous connaîtrez ainsi, en fonction de l’apport personnel dont vous disposez et de vos revenus, votre capacité d’emprunt. Vous pourrez alors adapter votre recherche immobilière au budget dont vous disposez, un vrai gain de temps !

Montez votre dossier de financement

Une fois que vous avez signé un avant-contrat (promesse ou compromis de vente), retournez voir la banque que vous avez choisie afin de faire une demande de prêt. Même s’il est, en théorie, possible d’emprunter sans apport personnel, il est préférable de pouvoir financer une partie de votre acquisition grâce à un apport personnel. Participation salariale, donations familiales : plusieurs pistes sont possibles pour l’étoffer. Outre l’apport personnel, votre banquier va prendre en compte d’autres éléments pour vous faire une offre de prêt. Il analysera l’ensemble de votre situation personnelle : par exemple  le  fonctionnement de votre compte, parfois votre ancienneté d’emploi ou la régularité de vos revenus, etc. A partir de vos ressources, il évaluera également le montant maximal de votre charge d’emprunt (en règle générale, on estime qu’elle ne peut pas excéder un tiers des revenus). L’ensemble de vos crédits (revolving, crédit automobile...) est bien entendu pris en compte dans ce calcul.

Trouvez une solution personnalisée

En fonction de votre situation personnelle ou professionnelle, votre banquier saura vous orienter vers le crédit immobilier, les garanties et les assurances liées les mieux adaptés à votre projet.

Si, par exemple, vous savez d’ores et déjà, que vous ne conserverez le bien que 5 ou 6 ans, il pourra vous conseiller un prêt dit « mixte » dont la spécificité est d’être à taux révisable les premières années et fixe ensuite. Il pourra également mettre en place un prêt vous permettant de moduler vos mensualités à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution future de vos revenus (promotion, retraite…).

Autre exemple, s’il s’agit de votre premier achat, vous avez peut-être accès à un prêt réglementé (prêt à taux zéro, prêt à l’accession sociale…) ou d’autres modes de financement (prêt patronal, prêt accordé par votre mutuelle ou votre caisse de retraite). Parlez-en avec votre banquier, il vous accompagnera tout au long de vos démarches !

Thèmes :

Dans le cadre de la réglementation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.Dans le cadre de la réglementation du prêt à l’accession sociale en vigueur susceptible d’évolutions et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. S’agissant de prêts concernant l’acquisition ou la construction d’un logement (ou certains travaux seuls garantis par une hypothèque ou une sureté comparable) le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.Pour des prêts  finançant uniquement certains travaux non garantis par une hypothèque ou une sureté comparable, le prêt prend la forme d’un crédit à la consommation. Vous disposez alors d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la conclusion du contrat pour revenir sur votre engagement.

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.