Achat comptant bien immobilier

Pour financer son achat immobilier, plusieurs options sont envisageables. Si la plus courante consiste à réaliser un crédit immobilier, le paiement comptant en est une autre, dans la mesure où vous avez les capitaux propres pour le faire. Acheter comptant : dans quels cas est-ce intéressant ? Comment faire le calcul pour s’assurer de la pertinence de la démarche ?

Définition

Un achat immobilier comptant est un achat réalisé sans souscrire de crédit : pour financer son achat, l’acheteur utilise ses liquidités propres. On parle aussi de « paiement cash ».

Si le paiement comptant présente des avantages indéniables, réaliser un emprunt pour acheter un bien immobilier à également des atouts, parfois insoupçonnés.

Les avantages du paiement comptant

L’achat immobilier au comptant comporte un certain nombre d’avantages, qu’il est bon d’avoir à l’esprit.

Favoriser vos chances de conclure la vente

Le paiement comptant de la maison ou de l’appartement que vous souhaitez acheter est une garantie intéressante pour le vendeur.

Dans la plupart des cas, la vente est conditionnée à l’obtention d’un crédit immobilier qui financera le bien. C’est ce qu’on appelle une condition suspensive de vente : si le prêt n’est pas obtenu par l’acheteur dans le délai imparti (en général 45 à 60 jours), la vente sera annulée.

Face à deux offres d’achat, on peut donc comprendre qu’un vendeur pourrait favoriser l’acheteur capable de payer comptant, puisque celui-ci a déjà les fonds nécessaires à l’achat. Sur des marchés immobiliers tendus (où la demande est supérieure à l’offre), cela peut faire la différence.

A noter :

pour payer comptant, vous devrez fournir un justificatif de capacité financière au vendeur ou à l’agence immobilière. Ce document, également appelé attestation de fonds, permet de prouver que vous disposez bien des fonds nécessaires à l’achat immobilier.

Zoom sur la condition suspensive de vente, un élément clé de la promesse ou du compromis de vente.

Être plus réactif

Le fait de ne pas réaliser de crédit immobilier pour financer son bien, permet par ailleurs de gagner un temps qui peut s’avérer précieux, si le vendeur est pressé.

Vous avez un coup de cœur pour un bien et le vendeur souhaite vendre rapidement ? Le paiement comptant peut être un argument décisif pour vous permettre de remporter la vente.

Bon à savoir :

réduire le délai de son achat permet de ne pas avoir à trouver de solution de logement provisoire entre son déménagement et l’arrivée dans son nouveau bien.

Se libérer du poids psychologique et des démarches liées à l’emprunt

L’achat immobilier comptant est une option intéressante pour mener son projet en toute tranquillité d’esprit et se soustraire aux démarches supplémentaires que nécessitera inévitablement la contraction d’un crédit immobilier (montage d’un dossier, étude d’une ou plusieurs offres de prêt, choix d’une assurance emprunteur, d’une garantie, etc.).

Acheter un bien immobilier comptant : bonne idée ?

Même si le paiement comptant à ses points forts, il ne convient pas forcément à tous. En renonçant à l’achat immobilier comptant… :

  • Vous pouvez garder cette épargne pour augmenter votre reste à vivre, et vous permettre de faire face à des dépenses imprévues plus facilement.
  • Vous pouvez choisir de placer votre épargne sur un placement financier plus rentable : cette option est d’autant plus intéressante que les taux d’intérêt actuels sont très bas (1,06 % en novembre 2021 selon l’Observatoire Crédit Logement)
  • Vous pouvez réallouer cette somme dans un projet d’investissement locatif : en optant pour le régime réel, vous pourrez déduire de vos revenus fonciers les charges non récupérables, les frais de gestion et la taxe foncière.

Comment être rentable avec un projet d’investissement locatif ? Réponse dans notre guide complet.

Calculer la rentabilité d'un achat comptant et comparer avec un achat avec crédit

Acheter votre bien immobilier avec un crédit vous permet de conserver une épargne disponible qui, si elle est investie dans des placements dont le rendement est supérieur au taux de l'emprunt, vous rendra l’opération plus profitable in fine : c’est ce que l’on appelle l’effet de levier.

Pour être certain de réaliser le bon choix entre achat immobilier comptant ou achat à crédit, il faut donc calculer le rendement et le coût de chacune des deux options. Le risque associé à l’une ou l’autre des options est également à envisager.

Le coût d’un emprunt immobilier

Il faut tenir compte de tous les frais liés à un emprunt immobilier :

  • Les intérêts : c’est l’élément principal auquel on pense lorsque l’on calcule le coût d’un prêt immobilier, mais ce n’est pas le seul.
  • L’assurance emprunteur : le coût de la prime à verser dépendra de plusieurs facteurs, dont votre âge et votre état de santé, la quotité que vous choisirez, l’étendue de la couverture, etc.
  • Les frais de garantie : ils varient selon la garantie choisie. En passant par un organisme de cautionnement, qui est l’option la plus courante, il faut compter en moyenne 1 % du capital emprunté.
  • Les frais de dossier : ils varient selon les banques mais dépassent rarement 1 500 €.

Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) prend en compte l’ensemble des frais liés à l’emprunt. Ce taux est communiqué dans toutes les offres de prêt : il vous permet de connaître en un coup d’œil ce que vous coûte réellement le crédit.

Bon à savoir :

selon votre profil, vous pouvez avoir droit à des prêts aidés, qui proposent des conditions de crédit avantageuses (prêt à taux zéro, prêt Action Logement, aides locales, etc.). Si c’est le cas, le coût de votre crédit immobilier sera encore plus intéressant !

Le rendement de votre épargne

Il faut également avoir une estimation fiable du rendement que peut générer votre épargne placée.

Pour évaluer précisément les gains produits par un investissement, il faut privilégier le calcul du rendement net :

 

Rendement net = rémunération attendue du placement – frais, charges et impôts

 

Pour certains placements financiers, comme les plans d’épargne en actions (PEA), les fonds placés étant exposés aux risques des actions en bourse, cela implique d’accepter un niveau de volatilité et donc un risque de perte de capital.

Alors paiement comptant ou crédit immobilier ?

Une fois que vous avez posé précisément tous ces éléments, vous pourrez vérifier facilement si le rendement net de votre épargne placée (dans un investissement locatif ou autre) est supérieur ou pas au coût d’un éventuel emprunt immobilier :

  • Si le rendement de l’épargne est plus élevé que le coût de l’emprunt : vous avez intérêt à financer votre achat immobilier avec un crédit immobilier.
  • Si le rendement de votre épargne est inférieur au coût de l’emprunt : vous avez intérêt à payer votre bien immobilier comptant.

Paiement comptant d'un bien immobilier : ce qu'il faut savoir

Si acheter votre bien immobilier sans passer par un crédit immobilier représente un avantage certain, réaliser un crédit immobilier peut également avoir un intérêt. On vous dit tout :

  • Conserver votre apport pour augmenter votre reste à vivre vous permettra de bénéficier de taux plus attractifs tout en vous assurant de pouvoir faire face à des dépenses imprévues
  • Placer votre épargne sur des dispositifs financiers plus rentables comme une assurance vie ou un PEA par exemple
  • Attribuer cette somme dans un investissement locatif vous permettant dans certains cas de réaliser un déficit foncier
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude