Actualité

Achat immobilier : bien rédiger son offre

Publié le 15 novembre 2018 à 11h30 - Mis à jour le 19 novembre 2018 à 12h01
Achat immobilier : bien rédiger son offre
L'offre d'achat immobilier est un document qui permet à l'acheteur de définir les conditions dans lesquelles il souhaite acquérir un bien. Libre ensuite au vendeur d'accepter cette offre ou de la refuser. Mais attention, cette offre doit comporter certains éléments essentiels afin qu'elle soit considérée comme valide.

L'offre d'achat : un document qui vous engage

Vous envisagez un achat immobilier, vous avez eu un coup de cœur et avez peur qu'un autre acheteur ne soit également intéressé par le bien, vous décidez de rédiger de suite une offre d'achat.

Attention, cette offre d'achat vous engage dès lors que le propriétaire l'accepte. Il est plus que conseillé de prendre le temps de la réflexion quant au bien lui-même, à son secteur, aux travaux que vous devrez éventuellement engager, etc. Vérifiez qu'il n'y a pas de servitudes, assurez-vous du montant des diverses charges.

Dans le cadre d'un investissement locatif, veillez à bien étudier le marché. Si la maison vous plaît, assurez-vous qu'elle soit également susceptible de plaire à de futurs locataires.

Vérifiez qu'elle est bien au prix du marché et que le propriétaire n'a pas surestimé son bien.

Les éléments figurant sur l'offre d'achat

Si vous êtes réellement décidé à rédiger une offre d'achat, sachez que celle-ci doit faire mention de certains éléments indispensables, tant pour que la vente puisse être réalisée que pour vous protéger.

Ainsi, lorsque vous rédigez cette offre, vous devez faire apparaître le prix du bien, la nature exacte de celui-ci et la durée de validité de l'offre.

De manière générale, cette offre est valable une à deux semaines, il n'est pas rare qu'un agent immobilier vous conseille de limiter ce délai afin que le propriétaire ne prenne pas le temps de la réflexion.

Ensuite, l'offre d'achat doit mentionner les modalités de réponse du vendeur, le délai de rétraction de l'acheteur et le moyen de financement. 

Les clauses suspensives

Dans ce document, vous pouvez également faire apparaître quelques clauses qui annuleront la vente et ainsi vous protègeront en cas de problème.

Vous avez par exemple la possibilité de stipuler que la vente ne pourra s'effectuer si le vendeur répond après le délai fixé par l'offre d'achat.

Vous pouvez également inscrire une clause suspensive d'obtention de crédit immobilier.

En effet, n'oubliez pas que le fait de faire une offre n'implique pas nécessairement que votre banque vous suivra.

Elle devra étudier votre dossier afin de s'assurer que vous êtes en mesure de rembourser les mensualités.

Il est d'ailleurs plus que conseillé de rencontrer votre banquier dès lors que vous envisagez d'acheter afin de réaliser une première étude de faisabilité.

Que se passe-t-il après l'offre d'achat ?

Une fois que vous avez rédigé et envoyé votre offre d'achat, il ne vous reste plus qu'à attendre la réponse du vendeur.

Si vous avez tenté une offre en-dessous du prix fixé initialement, il est en droit de refuser purement et simplement votre offre.

Mais il peut également faire une contre-proposition à un prix plus élevé, libre à vous de l'accepter ou non.

Enfin, si le vendeur accepte votre offre, alors vous devrez signer un compromis de vente.

Pour aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.