Guide

Quels travaux entreprendre avant de mettre en vente ?

Publié le 7 septembre 2017 à 16h51 - Mis à jour le 14 juin 2018 à 17h56
Quels travaux entreprendre avant de mettre en vente ?
Vous avez envie de vendre rapidement et dans de bonnes conditions financières ? Pour cela, n’hésitez pas à vous lancer dans quelques travaux ! Focus sur ceux qui sont les plus rentables.

Le « home staging », pour vendre vite et bien

Donner un « coup de jeune » à votre intérieur, c’est facile et peu coûteux. Commencez par ranger et nettoyer votre logement de fond en combles sans oublier, bien sûr, les espaces extérieurs (balcon, terrasse ou jardin) si vous en avez.
Si cela ne suffit pas, vous pouvez envisager de menus travaux de décoration. Par exemple, repeindre une pièce au papier peint un peu sombre dans une couleur claire ou encore remplacer, dans la cuisine, un plan de travail vieillot et abimé par un matériau « tendance ».

Les travaux d’aménagement : rarement rentables

En revanche, les « gros » travaux, intérieurs comme la transformation d’une salle de bains en salle de douche ou la création d’une cuisine ouverte, ne sont pas forcément judicieux. Rien ne dit, en effet, que ces travaux séduiront votre acheteur. Il est néanmoins conseillé de faire réaliser plusieurs devis. S’ils sont intéressés par ces transformations, les candidats acquéreurs pourront, ainsi, facilement les chiffrer.

Bon à savoir

Certains travaux extérieurs, comme l’installation d’une terrasse en bois ou le remplacement d’une vieille porte de garage manuelle par un modèle récent et électrique peuvent jouer favorablement sur la vente.

Economies d’énergie : les gros travaux qui rapportent

Si les travaux d’aménagement intérieurs ne sont pas rentables, vous pouvez, en revanche, envisager des travaux de rénovation énergétique. En effet, l’étiquette énergie, issue du résultat du diagnostic de performance énergétique (DPE) figurant sur les annonces immobilières est regardée de près par les candidats acquéreurs. Selon les études de l'association Dinamic, une mauvaise performance énergétique peut sensiblement diminuer la valeur d’un logement.

Pour gagner une ou deux lettres sur votre DPE, commencez si vous êtes en maison, par isoler les combles et les murs puis, seulement après, changer les fenêtres et la chaudière. En copropriété, vous avez moins de latitude : vous pourrez remplacer les fenêtres et votre chaudière si vous disposez d’un chauffage individuel. Attention, certains travaux nécessitent l’accord de l’assemblée générale (AG) (lien vers article sur les travaux en copropriété) !

Bon à savoir

Les travaux de rénovation énergétique peuvent ouvrir droit à des avantages financiers et fiscaux (lien vers article) mais pour cela, vous devez impérativement faire appel à un artisan labellisé RGE (lien vers article).

A lire également:

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.