Secundo-accédant : acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ?
Conseil

Secundo-accédant : acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ?

Publié le 22/06/20
Secundo-accédant : acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ?
Vous souhaitez vendre votre logement actuel et en acheter un autre ? Lorsque se succède vente et achat, on se retrouve confronté à un certain nombre de délais incompressibles, parfois difficiles à optimiser pour réduire au maximum les périodes de flottement. Alors, quelle est la meilleure option : vendre avant d’acheter ou acheter avant de vendre ? Découvrez les avantages et les limites de chacune de ces alternatives.

Acheter avant de vendre grâce au prêt relais

Vous avez eu le coup de cœur pour un bien immobilier mais n’avez pas encore vendu votre logement ? Acheter un nouveau bien sans avoir vendu l’ancien est une option qui présente des avantages non négligeables :

  • Vous n’avez pas besoin de logement transitoire entre les deux transactions. En effet, il est souvent difficile de caler au mieux les délais de vente et d’achat immobilier. Faire le choix de vendre son bien immobilier avant d’en acheter un autre impose donc fréquemment de devoir louer un logement avant de pouvoir emménager dans votre nouvelle propriété.
  • Cela vous évite de déménager en deux fois, ce qui génère des frais supplémentaires.
  • Si vous avez des travaux à prévoir dans le futur logement, cela vous permet de les organiser sans stress avant votre emménagement.
  • Enfin, acheter avant de vendre permet de ne pas passer à côté d’une opportunité immobilière intéressante : selon vos critères de recherche, le bien immobilier convoité peut être plus ou moins facile à trouver. Acheter sans attendre permet de sécuriser l’achat d’une maison ou d’un appartement qui réunit vos besoins et envies.

Si vous avez besoin de la somme de la vente de votre bien actuel pour financer l’achat de votre nouveau bien, vous pouvez utiliser un prêt relais pour acheter sans avoir vendu :

  • Le crédit relais permet d’emprunter un pourcentage de la valeur de votre bien immobilier actuel, pour pouvoir acheter sans attendre le nouveau bien que vous avez repéré.
  • Ce pourcentage est compris entre 50 et 80 % du prix de vente estimé du bien immobilier, qu’il est possible de compléter avec une somme supplémentaire (dans le cas où le prix du nouveau bien acheté est supérieur à celui de votre logement actuel). On parle alors de prêt relais adossé.
  • Une fois que la vente de votre logement actuel sera faite, vous pourrez rembourser le prêt relais intégralement, sans pénalités de remboursement anticipé.
  • Le crédit relais permet d’éviter de débourser en double les frais liés à la propriété d’un bien immobilier : taxes foncières, frais d’entretien, etc.
A noter :

la durée d’un crédit relais est assez courte. En général, elle n’excède pas 2 ans.

Vous n’avez pas la visibilité exacte du prix auquel sera vendu votre bien immobilier actuel. Pensez à faire estimer votre maison ou votre appartement par des experts en immobilier, qui pourront vous donner une évaluation au plus juste. Acheter avant de vendre comporte certaines limites :

  • Vous ne savez pas quand la vente de votre logement sera effective. Si vous avez choisi de contracter un prêt relais, il est préférable de vendre son bien rapidement, pour pouvoir rembourser le crédit au plus vite et ainsi, ne plus avoir à supporter son coût.

Secundo accédant : vendre avant d’acheter

Une autre option consiste à vendre votre logement actuel avant d’acheter le suivant. Plusieurs avantages sont alors à noter :

  • Vous connaîtrez le montant exact du prix de vente, et pourrez ainsi le prendre en compte au plus juste pour le financement de votre nouvel achat immobilier.
  • Vous n’aurez pas le stress d’être pressé de vendre : quand on achète avant de vendre, c’est la charge financière de deux logements qu’il faut supporter. On peut donc être tenté de vendre très, voire trop, rapidement pour se libérer de ce poids.
A noter :

la vente de votre bien actuel est presque finalisée et vous avez déjà repéré un bien à acheter ? Il est plus prudent d’attendre d’avoir signé l’acte de vente chez le notaire avant de signer le compromis de vente de votre futur bien.

A partir du moment où vous aurez vendu votre logement actuel, vous n’aurez que peu de temps pour trouver et acheter votre prochain lieu de résidence : ce délai est en général de 3 mois. Cette alternative n’est pas sans limites :

  • Dans les faits, il est donc courant de passer par la case location entre la vente et l’achat. Cela génère des frais incompressibles : loyer, nouveau déménagement, etc.
A noter :

si l’acheteur de votre bien immobilier n’est pas trop pressé d’entrer dans les lieux, vous pouvez peut-être négocier avec lui pour rester 1 ou 2 mois de plus dans le bien, le temps de la transition entre vos deux logements. Cette option n’est envisageable que si le délai reste court, et qu’une compensation financière est prévue, ainsi qu’une indemnité dissuasive en cas d’allongement du délai.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.