Guide

Le prêt relais, pour quoi faire ?

Publié le 27 septembre 2018 à 17h00 - Mis à jour le 28 septembre 2018 à 10h34
Le prêt relais, pour quoi faire ?
Si, comme beaucoup, vous envisagez d’acheter votre nouveau logement avant d’avoir vendu l’ancien, vous allez devoir trouver un financement temporaire. C’est le rôle du prêt relais, dont voici le mode d’emploi.

Sec ou adossé : deux types de prêt relais

Si la maison ou l’appartement que vous achetez est de même valeur ou moins cher que celui que vous vendez, vous avez besoin d’un « prêt relais sec ». Il s’agit d’une simple avance de trésorerie, le temps que vous trouviez un acquéreur pour votre logement actuel.

Dans le cas contraire (le prix du nouveau bien est plus élevé) et si, en plus, vous avez déjà un crédit immobilier en cours, votre banque va vous proposer un « prêt relais adossé », intégrant un crédit relais et un prêt classique.

Le montant du crédit relais

Le crédit relais ne couvre jamais la totalité du prix de mise en vente. Le prêteur garde, en effet, une marge de sécurité au cas où le logement se vendrait à un prix moins élevé qu’espéré.

Pour définir le montant prêté, il va faire expertiser ou estimer le bien. Les banques avancent, en général, de 50 à 60 % de la valeur nette du logement à vendre (déduction faite du capital restant dû si vous avez un crédit en cours sur ce bien).

Bon à savoir

Ce taux peut atteindre 70 % lorsqu’un avant-contrat a déjà été signé pour la vente de votre bien, et jusqu’à 100 % si, en plus, les conditions suspensives de votre acheteur (obtention du prêt immobilier, par exemple) ont été levées.

Deux formules de remboursement du prêt relais

Une fois le montant du prêt relais déterminé, vous pouvez le rembourser de deux façons différentes.

-        Première solution, rembourser progressivement les intérêts sur le capital et la prime d’assurance.

-        Deuxième solution, ne payer que l’assurance emprunteur (décès, invalidité) et solder l’intégralité du capital à l’échéance du prêt.

Dans le deuxième cas, vous ne versez qu’une mensualité minime, mais l’opération vous revient finalement plus cher car les intérêts sont capitalisés et accroissent peu à peu la somme à rembourser.

Les stratégies à adopter en l’absence d’acheteur

La durée du prêt relais est, en général, d’un an, reconductible une fois. En l’absence d’acheteur au bout de plusieurs mois, il faut réagir rapidement. En effet, la banque est en droit d’exiger le remboursement immédiat du prêt à son échéance !

Si cela fait plus de trois ou quatre mois que votre bien est en vente, vérifiez qu’il n’a pas été surévalué; ce qui pourrait expliquer le manque d’engouement qu’il suscite.

Profitez-en, aussi, pour confier un mandat à de nouveaux professionnels.

Bon à savoir

Préférez un mandat exclusif (la vente est confiée à une seule agence) à un mandat simple (la vente est confiée à plusieurs agences).

En effet, le taux de transformation en vente des mandats exclusifs est de trois à quatre fois plus élevé que celui des mandats simples.

Si tout cela n’aboutit pas, il ne vous reste plus qu’à négocier avec votre banque pour obtenir un délai supplémentaire pour rembourser.

Bon à savoir

Retrouvez notre web-série sur la famille Himault ! Dans cet épisode, Luc et Léa Himault revendent pour acheter plus grand, avec un prêt relais 

A lire également : 

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.