Websérie

Bienvenue chez les Himault : Le prêt relais, la finalisation de l’achat et de la revente.

Publié le 3 janvier 2017 à 09h30 - Mis à jour le 11 juillet 2018 à 14h39
Bienvenue chez les Himault : Le prêt relais, la finalisation de l’achat et de la revente.
Retrouvez notre série dessinée inédite et suivez Luc et Léa, jeunes parents trentenaires, dans leur parcours immobilier. Dans les épisodes précédents, Luc et Léa ont trouvé des acheteurs pour leur bien actuel, et ont trouvé leur nouveau logement… Mais ils vont signer leur achat avant leur vente. Ils vont donc avoir besoin d’un prêt relais.

Même s’ils ont trouvé rapidement acquéreur pour leur bien, Luc et Léa vont signer l’achat de leur nouvelle maison quelques semaines avant la revente de leur logement actuel. Pour pouvoir avancer les fonds de leur achat, ils vont devoir mettre en place un crédit relais.

C’est un prêt de transition qui permet de financer en partie votre nouveau logement avant d’avoir vendu l’ancien. Il représente, en moyenne 60 % du prix du bien à vendre. Ce taux peut passer à 70% voire plus, si vous êtes déjà en possession d’une promesse ou d’un compromis de vente.

En matière de prêt relais, deux cas de figure se présentent.

  • Si le bien le bien acheté est moins cher que le bien vendu : Luc et Léa auront un prêt-relais « sec ». Il s’agit d’une simple avance de trésorerie entre l’achat du nouveau bien et la vente du logement actuel.
  • En général, le bien acheté est plus cher que le bien vendu. Dans ce cas, Luc et Léa souscrivent auprès de leur banque un prêt-relais « jumelé », constitué d’un prêt relais et d’un prêt immobilier classique correspondant à la différence de prix entre les deux biens.

La durée d’un prêt-relais est, généralement d’un an, renouvelable une fois. Durant ce temps, l’emprunteur reverse au vendeur :

  • soit les intérêts dus sur le capital et la cotisation d’assurance emprunteur
  • soit seulement la cotisation d’assurance. C’est le principe du différé de remboursement.

A noter :

Si le bien n’est pas vendu à l’échéance du prêt, la banque peut exiger son remboursement.

Le jour de la signature de l’acte définitif de leur vente chez le notaire, Luc et Léa vont percevoir le prix de la vente et ainsi rembourser, sans pénalité, l’intégralité du prêt relais. Ils commenceront ensuite à rembourser leur prêt immo classique.

Le prêt relais ne couvrant que 60 à 70% de la valeur du bien, ils vont disposer d’un excédent après leur vente. Ils pourront utiliser cet excédent pour financer des travaux, par exemple, ou pourront le placer, le garder de côté pour, dans quelques années, rembourser une partie de leur prêt immo par anticipation.

Retrouvez en 2017 la suite des aventures immobilières de la famille HIMAULT !

© Uni-éditions – décembre 2016.

Thèmes :

Téléchargez le guide de l'achat-revente

Guide de l'achat-revente (format pdf - 894,18 KB)
Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.