Faut-il investir dans des SCPI thématiques ?
Actualité

Faut-il investir dans des SCPI thématiques ?

Publié le 08/08/19 - Mis à jour le 26/08/19
Faut-il investir dans des SCPI thématiques ?
Les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) sont privilégiées par les personnes désireuses de trouver un placement rentable. Certains investisseurs envisagent aujourd'hui de diversifier leurs placements et optent pour des SCPI thématiques (hôtellerie, résidences seniors, etc.).

Que sont les sociétés civiles de placement (SCPI) ?

Commençons tout d'abord par redéfinir ce qu'est une SCPI pour les investisseurs novices en la matière.

Les sociétés civiles de placement immobilier proposent à des tiers des parts de biens immobiliers.

Ces tiers achètent un certain nombre de parts de SCPI selon le budget qu'ils souhaitent allouer à cet investissement.

Si ce placement séduit, c'est en raison de son caractère abordable sur le plan budgétaire. En effet, investir dans l'immobilier en faisant l'acquisition d'un bien nécessite souvent de réaliser un prêt immobilier.

Cela implique d’avoir des revenus suffisants. Il est possible d'acheter des parts de SCPI en fonction de son budget, puis d'augmenter peu à peu son portefeuille de parts.

D'autre part, cela répond à un besoin plus immédiat dans la mesure où il est possible de bénéficier d'un gain régulier.

En outre, la SCPI, contrairement à un investissement locatif, offre plus de flexibilité, permet une mutualisation des risques et soulage des frais de gestion.

Naturellement, acheter des parts de SCPI n'offre pas que des avantages.

Il existe un risque si la société réalise de mauvais résultats. Ainsi, le rendement peut fortement fluctuer d'une année sur l'autre.

Enfin, il existe des frais d'entrée et de gestion à prendre en considération. 

Faut-il diversifier ses placements et investir dans des SCPI thématiques ?

Bien souvent, la SCPI permet d'investir dans des bureaux et des commerces.

Le rendement est tout à fait correct : il a atteint en moyenne 4,5 % en 2018 selon le magazine Capital.

Aujourd'hui, les sociétés civiles de placement immobilier s'attaquent à d'autres secteurs extrêmement porteurs à l'image de l'hôtellerie, de la santé, des résidences pour seniors ou étudiants, etc.

Ces deux derniers marchés sont extrêmement dynamiques.

La résidence pour seniors a le vent en poupe : elle offre aux personnes âgées en perte d'autonomie un espace dans lequel elles peuvent conserver un peu d'indépendance tout en étant entourées.

Quant aux résidences étudiantes, on sait à quel point les étudiants rencontrent des difficultés pour se loger.

Investir dans des résidences est porteur, qui plus est lorsqu'elles sont modernes.

Aujourd'hui, les résidences se transforment pour proposer des services complémentaires avec des espaces communs pour travailler ou partager un moment, des espaces pour faire du sport, une conciergerie, etc.

Ces investissements dans des résidences dont le taux d'occupation est assez élevé permettent de minimiser le risque. En effet, plus le bien est occupé, plus le rendement est intéressant. 

Et s'il fallait miser sur l'Europe ?

Une diversification ne se fait pas uniquement sur le plan de la thématique pure. 

C'est ce qu'ont compris certaines SCPI qui se sont intéressées au marché immobilier allemand, dans un pays où la conjoncture économique est encore favorable.

Certaines sociétés civiles de placement immobilier ont même misé sur d'autres pays tels que l'Irlande, la Finlande ou encore le Portugal, un pays très dynamique qui attire bon nombre d'étrangers sur son territoire.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.