Comment déclarer ses revenus locatifs ?
Infographie

Comment déclarer ses revenus locatifs ?

Publié le 12/01/21
Comment déclarer ses revenus locatifs ?
Mettre un bien en location permet de bénéficier de revenus complémentaires parfois conséquents. Ces revenus doivent être déclarés auprès de l’administration fiscale pour entrer dans le calcul de votre impôt sur le revenu (IR). Plusieurs régimes d’imposition existent selon le type de bien mis en location et le dépassement de certains seuils de revenus. Selon votre cas, vous pouvez ainsi être imposé au régime micro-BIC (location meublée), au régime micro-foncier (location vide) ou au régime réel (pour les revenus élevés ou si vous en faites le choix par vous-même). Les revenus issus de locations de courte durée de type Airbnb doivent également être déclarés en tant que revenus issus d’une location meublée. Notez que depuis l’entrée en vigueur du prélèvement à la source, le prélèvement de l’impôt applicable à vos revenus fonciers se fait sur votre compte en banque de manière mensuelle, en complément du prélèvement effectué automatiquement sur vos salaires ou pensions.
Conséquences fiscales location d'un bien
Location vide ou meublée
Déclarer les revenus d'une location meublée
Déclarer les revenus d'une location vide
Loyers locations ponctuelles
Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.