Prime au logement
Actualité Il y a 4 ans 2 min

Une prime au logement dans le contrat de travail ?

La crise du logement ne touche pas que les ménages précaires. Les plafonds de ressources pour être éligible au parc social englobent la classe moyenne. Ils traduisent l’ampleur de la difficulté à se loger dans le parc privé, particulièrement dans les zones tendues. Souvent, les gens sont contraints de s’éloigner de leur lieu de travail.

À bien y réfléchir, l’éloignement du domicile par rapport au lieu de travail est une contrainte des salariés qui se répercute souvent sur l’employeur. Retards, départs prématurés en fin de journée, fatigue, erreurs, frais de déplacement augmentent à mesure que le trajet domicile-travail s’allonge.

Les entreprises ont bien conscience de cet impact. Elles disposent déjà de certains dispositifs, mais qui sont souvent réservés à certaines catégories de salariés. Action Logement, financé par une contribution obligatoire indexée sur la masse salariale, est un outil des entreprises réservé à un nombre limité de salariés. Pour des salariés en situation de mobilité géographique, les entreprises prévoient souvent un accompagnement avec prise en charge de frais liés au logement. Certains grands groupes prennent en charge une partie des intérêts du crédit immobilier de leurs salariés, pour leur permettre d’accéder à la propriété à moindre coût, et donc de se rapprocher de leur lieu de travail.

Au-delà de ces exemples, une étude du CREDOC, Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie, publiée en 2012, révélait que 40% des entreprises sont impactées par les problématiques de logement des salariés. Les principales difficultés rencontrées concernent le recrutement et la mobilité géographique. Cette même étude précisait que 500 000 personnes, en situation de recherche d’emploi, auraient refusé un emploi pour le motif que cela aurait augmenté le poste de dépense lié au logement.

C’est en partie suite à ce constat que la garantie locative Visale d’Action Logement, qui vise à faciliter l’accès au logement des salariés en se portant garant pour eux, a été instaurée. Des réflexions sont en cours pour étendre, dès 2017, le dispositif Visale aux chômeurs qui déménagent pour accepter un emploi.

Président du Cercle des économistes, Jean-Hervé LORENZI, propose, à l’occasion de la publication de son livre en février 2016, d’intégrer directement une aide pour le logement dans le contrat de travail. Cette proposition s’adresse plus particulièrement aux jeunes, et dans un but de lutte contre le chômage. Le lien emploi-logement est en effet une des clés pour lutter contre le chômage. L’avenir nous dira si cette proposition est reprise.

À lire également :

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude