Prêt immobilier sur 30 ans : une bonne solution pour les ménages ?
Actualité

Prêt immobilier sur 30 ans : une bonne solution pour les ménages ?

Publié le 19/11/18 - Mis à jour le 09/04/20
Prêt immobilier sur 30 ans : une bonne solution pour les ménages ?
Alors que les taux d’intérêts sont favorables, les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter. C’est là qu’entre en scène le crédit immobilier sur 30 ans. Est-ce la solution idéale pour les ménages les plus modestes qui souhaitent acheter leur résidence principale ? Quels sont les éléments à prendre en compte avant de s’engager ?

Le crédit immobilier sur 30 ans : une conséquence de la conjoncture ?

Alors que 60% des prêts immobiliers sont souscrits sur plus de 20 ans, les ménages les plus modestes sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des crédits sur 30 ans, voire 35 ans. Pourquoi cet engouement pour les crédits immobiliers de longue durée ?

Prêt sur 30 ans, le résultat d’une augmentation des prix dans l’immobilier

Les prix de l’immobilier ont augmenté ces dernières années, y compris dans les zones rurales.

Pourquoi ? La demande n’a cessé de progresser (+11,5% en 2019), notamment grâce aux taux qui sont attractifs. Selon l’observatoire Crédit Logement CSA, la moitié des emprunteurs ont obtenu des taux inférieurs à 1% lors du mois de février 2020. Or, dans un même temps, l’offre reste rigide. Les propriétaires ont jugé opportun d’augmenter le prix de leurs biens immobiliers qui sont moins accessibles aux ménages les plus modestes et aux primo-accédants.

Privilégier le financement sur 30 ans : le résultat d’une restructuration des aides

C’est le cas du prix à taux zéro (PTZ) qui permet d’aider les ménages à accéder à la propriété. Depuis janvier 2018, il concerne un périmètre géographique réduit. Concrètement, il n’est plus possible de bénéficier du PTZ pour l’achat d’un bien ancien situé dans une grande ville (zone A, A bis ou B1). Cette aide est maintenue dans les zones B2 et C, sous condition de travaux (à hauteur de 40%). Par ailleurs, le PTZ pour l’achat d’un logement neuf a été recentré sur les grandes villes (zone A, A bis ou B1), à hauteur de 40%. Il passe à 20% dans les zones B2 et C.

C’est également le cas de la suppression des APL Accession dans l’immobilier neuf qui permettaient aux primo-accédants de rembourser les mensualités de leur logement.

Emprunter sur 25 ou 30 ans : quels avantages et quels inconvénients pour les ménages modestes ?

Quels sont les avantages et les inconvénients du prêt immobilier longue durée ?

Emprunter sur 30 ans : quels avantages ?

En décembre 2019, la durée moyenne d'un crédit immobilier en France est égale à 19 ans et 2 mois. Or, pourquoi le prêt immobilier sur une durée de 25 à 30 ans est-il une solution avantageuse ?

  • Les ménages, même les plus modestes, peuvent accéder à la propriété, concrétiser leur projet et préparer leur avenir.
  • Les ménages peuvent emprunter une somme plus importante et acquérir un bien qui correspond à leurs besoins.
  • Les ménages peuvent réduire leur taux d'endettement : leur crédit étant étalé sur une longue durée, les mensualités sont plus faibles.

Taux plus élevé, engagement sur la durée... quels inconvénients ?

Qui dit crédit immobilier sur 30 ans dit coût total plus élevé, le taux d'intérêt étant calculé en fonction de la durée du crédit. Concrètement, si vous souscrivez un prêt de 150 000 euros sur 15 ans, vous devrez rembourser environ 231 000 euros. Si vous doublez la durée et conservez ce taux, vous devrez rembourser environ 329 000 euros.

Quelles conditions pour un emprunt sur 30 ans ?

Quelles sont les modalités pour souscrire un crédit immobilier sur une durée de 30 ans ? Quels sont les éléments à prendre en compte avant de vous lancer ? Voici les réponses à toutes vos questions !

Jusqu'à quel âge peut-on emprunter sur 30 ans ?

Sur le papier, il n'existe pas d'âge maximal pour souscrire un crédit immobilier. Or, des prêts sur de très longues durées ne sont que rarement accordés à des retraités. Si les revenus de ces derniers sont fixes, les banques privilégieront des emprunteurs plus jeunes dont les revenus peuvent évoluer.

Puis-je emprunter seul sur 30 ans ? Combien puis-je emprunter ?

Oui, il est tout à fait possible de souscrire un prêt immobilier seul sur une durée 30 ans. Concernant la somme maximumale à emprunter, tout dépend de vos revenus et de votre apport personnel : cette somme pourra-t-elle couvrir les frais bancaires et notariés ? Attention : si les mensualités seront moins élevées que pour un prêt immobilier de 20 ans, la facture totale sera grandement alourdie ! Avant de vous lancer et de souscrire un prêt immobilier, veillez à ce votre dossier soit suffisamment solide pour être capable d'anticiper.

Quelle banque pour un prêt immobilier sur 30 ans ?

Dans un premier temps, recensez les établissements bancaires qui accordent des prêts immobiliers sur des longues durées. Ensuite, n'hésitez pas à faire des simulations de prêt immobilier sur 30 ans pour obtenir une estimation des taux et mensualités. Enfin, il vous reste à effectuer des comparaisons entre les différentes banques : celles-ci étudieront vos revenus actuels et futurs. Plus le risque de prêt est important, plus les banques vous proposeront des taux élevés.

 

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.