Prêt immobilier sur 30 ans
Actualité Il y a 2 mois 6 min

Emprunter sur 30 ans : est-ce encore possible ?

Alors que les taux d’intérêts ne cessent d'augmenter ainsi que les prix de l’immobilier, les ménages se tournent de facto vers des crédits immobiliers sur une durée de plus en plus longue. Mais est-ce que le crédit immobilier sur 30 ans est-il toujours possible ? C'est ce que nous allons découvrir dans notre article.

Est-il encore possible d'emprunter sur 30 ans ?

Que vous souhaitiez acheter un grand studio ou un bien immobilier d'une centaine de mètres carrés, sachez que la réponse est non, il n'est plus possible de souscrire un prêt immobilier seul ou à deux sur une durée 30 ans. En effet, suite aux directives HCSF, les conditions d'octroi de ce type de prêt ont durci et les établissements bancaires ont dû être contraints de respecter certains critères en termes de durée de crédit avec une limitation à 25 ans.

Concernant la somme maximale à emprunter, tout dépend de vos revenus et de votre apport personnel : cette somme pourra-t-elle couvrir les frais bancaires et les frais de notaire ? Retenez bien que si les mensualités seront moins élevées que pour un prêt immobilier de 20 ans, la facture totale sera grandement alourdie ! Avant de vous lancer et de souscrire un prêt immobilier, veillez à ce que votre dossier soit suffisamment solide pour être capable d'anticiper. 

Qui peut emprunter sur 30 ans et sous quelles conditions ?

Les conditions d'emprunt, que ce soit pour 10 ans ou pour 30 ans sont propres à chaque banque. Sachez pour commencer que la plupart des banques demandent un apport pour pouvoir emprunter. Plus votre apport sera conséquent, plus il y a de chances que la banque vous accorde un montant de prêt élevé.

Un apport important rassurera en effet la banque sur votre capacité à épargner bien que votre apport puisse aussi provenir d'un héritage. La banque va évaluer votre taux d'endettement qui, en règle générale, ne devra pas excéder 35% de vos revenus mensuels. Si vous souhaitez obtenir un prêt immobilier avec un CDD, ce n'est pas impossible, mais cela reste encore compliqué et il faudra alors prouver à la banque votre solidité financière sur le long terme.

Jusqu'à quel âge peut-on emprunter sur 30 ans ?

Sur le papier, il n'existe pas d'âge maximal pour souscrire un crédit immobilier sur 30 ans. Sauf qu'il est désormais impossible de réaliser un crédit immobilier sur 30 ans. D'autre part, les établissements de crédits sont généralement réticents sur le fait d'accorder des prêts sur de très longues durées à des retraités par exemple. Si les revenus de ces derniers sont fixes, les banques préfèreront accorder des prêts à des emprunteurs plus jeunes dont les revenus peuvent évoluer. En fonction de l'âge de l'emprunteur, les banques auront tendance à regarder de près la nature du bien immobilier convoité.

Le crédit immobilier sur 30 ans : une conséquence de la conjoncture ?

Alors que 60% des prêts immobiliers sont souscrits sur plus de 20 ans, les ménages les plus modestes sont de plus en plus nombreux à souhaiter se tourner vers des crédits sur 30 ans. Comment donc expliquer cet engouement pour les crédits immobiliers de longue durée ?

Prêt sur 30 ans, le résultat d’une augmentation des prix de l’immobilier

Les prix de l’immobilier ont augmenté ces dernières années, y compris dans les zones rurales. La demande n’a cessé de progresser (+11,5% en 2019), notamment grâce aux taux qui sont attractifs. Selon l’observatoire Crédit Logement CSA, la moitié des emprunteurs ont obtenu des taux inférieurs à 1% lors du mois de février 2020. Or, dans un même temps, l’offre reste rigide. Les propriétaires ont jugé opportun d’augmenter le prix de leurs biens immobiliers qui sont moins accessibles aux ménages les plus modestes et aux primo-accédants.

Privilégier le financement sur 30 ans : le résultat d’une restructuration des aides

Le prêt à taux zéro (PTZ) permet d’aider les ménages à accéder à la propriété. Depuis janvier 2018, il concerne un périmètre géographique réduit. Concrètement, il n’est plus possible de bénéficier du PTZ pour l’achat d’un bien ancien situé dans une grande ville (zone A, A bis ou B1). Cette aide est maintenue dans les zones B2 et C, sous condition de travaux (à hauteur de 40%). Par ailleurs, le PTZ pour l’achat d’un logement neuf a été recentré sur les grandes villes (zone A, A bis ou B1), à hauteur de 40%. Il passe à 20% dans les zones B2 et C. La suppression des APL Accession dans l’immobilier neuf qui permettaient aux primo-accédants de rembourser les mensualités de leur logement a aussi beaucoup joué.

Emprunter sur 30 ans : quels avantages et quels inconvénients pour les ménages modestes ?

Quels sont les avantages et les inconvénients du prêt immobilier longue durée ?

Emprunter sur 30 ans : quels avantages ?

En décembre 2019, la durée moyenne d'un crédit immobilier en France était égale à 19 ans et 2 mois. Or, le prêt immobilier sur une durée comprise entre 25 à 30 ans peut être alléchant à première vue pour plusieurs raisons :

  • Les ménages, même les plus modestes, peuvent accéder à la propriété, concrétiser leur projet et préparer leur avenir.
  • Les ménages peuvent emprunter une somme plus importante et acquérir un bien immobilier qui correspond à leurs besoins.
  • Les ménages peuvent réduire leur taux d'endettement : leur crédit étant étalé sur une longue durée, les mensualités sont plus faibles.
  • Les investisseurs souhaitant réaliser un investissement locatif peuvent déduire les intérêts d’emprunt de leurs revenus fonciers, dans la mesure où ils sont considérés comme des charges.

Taux plus élevé, engagement sur la durée : pourquoi ne pas emprunter sur 30 ans ?

Qui dit crédit immobilier sur 30 ans dit coût total plus élevé, le taux d'intérêt étant calculé en fonction de la durée du crédit. Concrètement, si vous souscrivez un prêt de 150 000 euros sur 15 ans, vous devrez rembourser environ 231 000 euros. Si vous doublez la durée et conservez ce taux, vous devrez rembourser environ 329 000 euros. Emprunter sur 30 ans plutôt que sur 20 ou 25 ans vous permettrait d'allonger le remboursement de votre prêt et de réduire vos mensualités, mais le gain ne vaut pas toujours ces quelques années supplémentaires. N'oubliez pas qu'un emprunt plus long rallonge également le nombre de mensualités de l'assurance emprunteur. Faites-vous conseiller afin d'évaluer les risques.

Quelles banques prêtent sur 30 ans ?

Désormais, suite aux règles HCSF, aucuns établissements bancaires n'accordent de prêts immobiliers sur une durée excédant 25 ans. Vous pouvez également effectuer des comparaisons entre les différentes banques afin d'avoir plusieurs propositions et d'émettre votre choix : celles-ci étudieront vos revenus actuels et futurs. Par ailleurs, plus le risque du dossier emprunteur est important, plus les banques vous proposeront des taux élevés. N'hésitez pas à réaliser des simulations de prêt immobilier pour obtenir une estimation des taux et des mensualités propres à votre situation.

Emprunter sur 25 ou 30 ans : quelle est la meilleure option ?

Allonger la durée d'un prêt immobilier peut être une solution pour faciliter l'accès à la propriété, néanmoins, cette alternative a un coût. Alors sur quelle durée emprunter ? Dans la mesure où la hausse de la durée d’un prêt entraîne automatiquement une augmentation de son coût, il peut être intéressant d'y réfléchir à deux fois. Retenez que le taux d'intérêt augmente et diminue en fonction de la durée de votre emprunt. Plus la durée de votre emprunt est courte, plus les banques vous proposeront des taux d'intérêt faibles. Par ailleurs, comme nous avons pu le voir au sein de l'article, il n'est plus possible de réaliser un prêt immobilier sur 30 ans.

Une seule solution pour trouver les meilleures conditions d'emprunt : faites des simulations et des comparatifs. Souvenez-vous que vous n'êtes pas obligé d’attendre le terme de votre prêt immobilier pour le rembourser. Vous pouvez tout à fait demander un remboursement anticipé et donc réduire votre durée d'emprunt.

Pourquoi faire une simulation pour évaluer sa capacité d'emprunt immobilier ?

Les simulations de votre capacité d'emprunt sont généralement gratuites. Elles vous permettent d'y voir plus clair sur le coût du crédit, les éventuelles charges ainsi que de mieux cerner votre profil emprunteur. Des outils en ligne vous permettent également d'évaluer votre capacité d'endettement et ainsi de vérifier si vous pourrez faire face aux échéances de votre emprunt immobilier.

Emprunter sans apport, est-ce possible ?

L'apport en immobilier désigne la somme personnelle qu'un particulier va investir lors de son achat immobilier. Il s'agit d'un montant consacré aux frais annexes de l'achat du bien et qui permet de régler entre autres les frais de notaires, les frais de dossier ou encore les frais d'agence. Emprunter sans apport est possible, mais pas aussi simple qu'avec un apport. Les banques imposent leurs conditions et là encore, le taux d'endettement sera à l'étude. Sachez par ailleurs que si vous souhaitez emprunter sans apport, certaines conditions - comme le fait d'emprunter à deux - peuvent jouer en votre faveur et vous aider à vous constituer un meilleur dossier.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude