Actualité

Les 5 choses à savoir avant d’acheter votre bien

Publié le 6 mars 2018 à 14h10
Les 5 choses à savoir avant d’acheter votre bien
Vous songez à acquérir un bien immobilier ?Avant de vous lancer dans cette décision importante et afin d’être assuré de réaliser un bon placement, zoom sur 5 informations clés à connaître sur son bien avant de l’acheter.

Bien connaître le budget

Tout logement engage des charges et des taxes.

Il est donc important d’en connaître le montant afin d’en tenir compte dans son budget.

Pour cela, pensez à demander les avis d’imposition de la taxe d’habitation et de la taxe foncière.

Par mesure de précaution, vérifiez que la surface déclarée au Fisc corresponde bien à la surface mentionnée dans le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

Enfin, dans le cas d'une copropriété, il faudra vous renseigner sur le montant des charges.

Consultez les comptes-rendus des assemblées générales afin de prendre connaissance d’éventuels projets en cours, de factures à régler ou de futurs travaux envisagés.

Car, une fois propriétaire, vous serez solidaire de ces frais, même s’ils ont été votés avant la date d’acquisition.

Décoder l’urbanisme au plus tôt

Avant toute acquisition immobilière, un passage en mairie pour en consulter le PLU s’avère être un bon réflexe.

Tout d’abord pour connaître la zone de classification de votre bien et les règles d’urbanisme qui en dépendent. En effet, si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation ou d’agrandissement, il vaut mieux obtenir une autorisation préalable de la mairie. A noter que la possibilité d’un agrandissement ou d’une rénovation peut faire l’objet d’une condition suspensive dans le cadre du compromis de vente.

En Mairie, vous pourrez également prendre connaissance également des zones environnantes à votre future acquisition.

Les terrains à proximité sont-ils constructibles ? Quels sont les projets en cours ou à venir ?

Être en mesure avec la loi Carrez

Les actes authentiques mentionnent votre surface privative en « loi Carrez ». Il s’agit de la prise en compte de la superficie plancher des espaces clos et couverts du logement, à laquelle sont retirées les surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d'escaliers etc.

Vous bénéficiez d’un an à compter de la date de la vente pour contester la surface qui vous a été annoncée. Si la surface manquante s’avère être supérieure à 5 % de la surface indiquée, vous pourrez demander une réduction du prix de votre bien.

Enquêter sur le passé de votre bien

Soyez curieux sur l’histoire de votre bien : Qui en est le constructeur ? Quels travaux ont été apportés et via quel prestataire ?

Préparez une liste de questions afin d’être sûr de rien oublier durant votre visite. Par exemple, interrogez votre vendeur sur les agrandissements réalisés, l’éventuelle mise aux normes électriques, les différents prestataires engagés…

Envisager d’y vivre et de revendre !

Pour se projeter au mieux dans son nouveau chez soi, ou celui de vos futurs locataires, renseignez-vous sur les infrastructures existantes : est-ce une zone bien desservie ? Quelles solutions de parking ?
Quel est le voisinage ?

Pour envisager sa revente et éventuellement espérer en tirer une plus-value, il est important de connaitre l’attractivité de son bien, notamment concernant son emplacement, les projets environnements et la rareté du bien sur le marché.

Dans le cas d’un projet avec travaux, un chiffrage préalable par un professionnel vous permettra d’évaluer la rentabilité finale de votre opération.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.