Actualité

Acheter sa résidence principale, cela se prépare !

Publié le 21 novembre 2017 à 09h54 - Mis à jour le 24 novembre 2017 à 14h28
Acheter sa résidence principale, cela se prépare !
71 % des acquéreurs français mettent moins d’un an à trouver leur logement. À condition de bien se préparer : car acheter sa résidence principale, cela ne se fait pas au hasard !Qui a dit qu’acheter un logement relève du parcours du combattant ? Malgré les contraintes, une majorité des acquéreurs parvient à trouver son bonheur dans des délais raisonnables. En 2017, il fallait moins d’un an à 71 % des Français pour y arriver (contre 53 % d’entre eux en 2014). Toutefois, cela suppose une préparation bien conçue, l’utilisation d’outils de qualité et un certain nombre de concessions ! Revue de détail. 

Acheter sa résidence principale : une bonne préparation et un budget précis

Avant d’envisager de devenir propriétaire, il est indispensable de délimiter les caractéristiques de son projet. En premier lieu, il faut bien évidemment cibler un type de bien immobilier (maison ou appartement), une superficie, une typologie (nombre de pièces), mais également une zone géographique. Ces réflexions sont à formuler avant toute tentative d’achat de sa résidence principale.

En priorité, il faut établir un budget d’acquisition. Car quels que soient les critères de choix de l’acheteur, le bien immobilier doit pouvoir être acheté ! Parmi les premières étapes, il y a donc le calcul du montant maximal qu’il sera possible de dépenser, en suivant les étapes suivantes :

  • Calculer sa capacité d’emprunt ;

  • Déterminer si un apport personnel est mobilisable immédiatement (épargne classique type livret A) ou après un certain délai (produit de placement réglementé, vente d’un premier bien immobilier, etc.) ;

  • Vérifier si son dossier est éligible à un prêt aidé (prêt à taux zéro, prêt Action Logement, etc.) ou s’il est nécessaire de réaliser un crédit relais (en cas de revente avant achat).

En 2016, pour acheter sa résidence principale, un ménage disposait en moyenne d’un budget de 172 000 euros.

Trouver son logement grâce à Internet et aux visites de biens

Une fois le projet bien défini et le budget établi, il s’agit de trouver le bon logement. Pour acheter sa résidence principale, un acquéreur préfère démarrer sur Internet dans la majorité des cas – près de 7 Français sur 10 sont concernés. Le web permet notamment une consultation et une comparaison facilitée des annonces ainsi que la recherche d’informations complémentaires. Par exemple, sur le marché immobilier local ou sur l’environnement.

Une fois ce ciblage virtuel effectué, vient le temps des visites. En 2016, en moyenne, avant d’acheter sa résidence principale, un ménage visite 6 biens immobiliers. Néanmoins, à ce stade, et malgré le soin apporté à la préparation du projet, tout acquéreur doit faire des concessions de diverses natures :

  • 19 % des Français ont dépassé le budget initial qu’ils s’étaient fixés ;

  • 28 % ont fait l’acquisition d’un logement plus petit que prévu ;

  • 23 % ont également dû s’éloigner de la zone géographique initialement ciblée.

Acheter sa résidence principale nécessite donc d’accepter que ses critères de choix puissent évoluer en fonction des réalités du marché.

En somme, plus un projet d’achat immobilier est préparé en avance, plus il a de chances d’aboutir rapidement. Mais attention, acheter sa résidence principale suppose de se montrer flexible quant aux critères de sélection, car la réalité du marché est souvent bien différente de l’idée que nous nous faisons du logement idéal !

À lire également :

 

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.