Quelles prestations sont prises en compte dans un prêt travaux ?
Conseil

Quelles prestations sont prises en compte dans un prêt travaux ?

Publié le 23/08/21 - Mis à jour le 24/08/21 - Lecture :
Auteur : Léa Gance
Quelles prestations sont prises en compte dans un prêt travaux ?
Envie de rénover votre logement ? D’effectuer des travaux d’aménagement ou d’agrandissement ? Le prêt travaux est sans doute la réponse à vos envies de changement au sein de votre logement ! Tour d’horizon de ce qu’il couvre.

Définition du prêt travaux

Comme son nom l’indique, le prêt travaux est un crédit dont peuvent bénéficier les emprunteurs dans le but de réaliser des travaux dans leur logement.

Ce type de prêt, qui est un crédit à la consommation, s’adresse de la même façon aux propriétaires du bien qu’aux locataires (sous réserve de l’accord des propriétaires) souhaitant entreprendre des travaux au sein de leur logement (résidence principale ou secondaire).

Ne nécessitant aucun apport, le montant du prêt travaux ne peut dépasser le seuil des 75 000 € et sa durée de remboursement ne peut excéder 15 ans, maximum autorisé dans le cadre d’un prêt à la consommation. Au-delà de cette somme, il change de nature et entre dans la catégorie des crédits immobiliers qui peuvent être remboursés sur une durée maximale de 25 ans.

Avant la signature du contrat, une offre doit être au préalable présentée à l’emprunteur par l’établissement bancaire.
Cette offre contient des éléments tels le montant du prêt travaux, le taux d’intérêt applicable, le montant des mensualités, la durée du remboursement, les clauses suspensives, le nombre d’échéances, etc.

La législation indique que l’emprunteur bénéficie d’un délai de rétractation de 14 jours débutant à partir de la date de signature du contrat.

Notez qu’avec un prêt travaux, il est possible d’effectuer des remboursements anticipés, sans avoir à payer d’indemnités de remboursement anticipé (IRA). Pour cela, il faut que le montant du prêt soit inférieur à 10 000 €. Au-delà de cette somme, les IRA existent mais sont plafonnées. Elles sont limitées à 0,5 % si l’échéance finale du crédit est inférieure à un an. Si le crédit court sur plus d’un an, elles sont fixées à 1%.

Bon à savoir :

les prêts travaux des organismes financiers peuvent appartenir à deux catégories distinctes. Le prêt travaux non affecté : comme son nom l’indique il s’agit d’un crédit qui n’est pas spécifiquement affecté à la réalisation de certains travaux. Le contrat ne fait donc pas l’objet de la mention du financement et les fonds sont débloqués sans justificatifs. Il permet notamment de réaliser des travaux soi-même. Le prêt travaux affecté : contracté pour un achat déterminé, il est spécifiquement destiné à la mise en œuvre des travaux qu’il finance et l’établissement prêteur peut exiger des devis et factures pour justifier de son utilisation.

Quels types d’équipements financer avec un prêt travaux ?

Ce prêt peut permettre de financer des travaux allant de la décoration à la rénovation nécessitant du gros œuvre. Concrètement, en contractant un prêt travaux, les ménages ont la possibilité de financer des travaux lourds, mais celui-ci peut également servir à équiper leur cuisine d’une nouvelle plaque à induction, d’un nouveau four, ou d’une nouvelle chaudière basse consommation par exemple.

Ce type de prêt peut aussi concerner les achats de matériaux de construction, d’outillage et d’équipements, et même le coût de la main d'œuvre pour les prestations réalisées par des professionnels du bâtiment.

Quelles prestations financer avec un crédit travaux ?

Si vous avez besoin de l’aide d’une entreprise du bâtiment pour effectuer vos travaux, le prêt travaux s’adapte aussi parfaitement à la situation, notamment si vous passez par un prêt travaux affecté où la somme empruntée peut être versée directement à l’entreprise par votre établissement bancaire. Le crédit travaux concerne tout type de réalisation : agrandissement du logement, réparation de la toiture, rafraîchissement de la décoration intérieure, travaux d’isolation…

De plus, les travaux peuvent être entrepris à l’extérieur du logement (terrassement d’un terrain, installation d’une piscine, mise en œuvre d’une véranda, rénovation de la toiture, etc.) comme à l’intérieur de celui-ci (installation de fenêtres à double vitrage, aménagement des combles, peinture des murs, électricité, travaux de plomberie, etc.).

Comment adosser un prêt travaux à un prêt immobilier ?

Il est possible d’adosser votre prêt travaux à un prêt immobilier, sous réserve que cela ne nuise pas à votre capacité d’endettement. En effet, votre taux d’effort ne doit pas dépasser 35 % de vos revenus disponibles mensuels, comme indiqué par les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière
Dans les faits, les établissements bancaires proposent plutôt d’atteindre un taux d’effort de 33 % pour garder une marge en cas d’imprévus.

Une option d’autant plus intéressante si les travaux ne sont pas complexes, ni coûteux. En effet, dans le cas d’un prêt travaux non affecté adossé à un prêt immobilier, vous pourrez recevoir les fonds directement sur votre compte bancaire et vous pourrez ainsi gérer vous-même ce que vous souhaitez acheter ou financer : achat de matériaux, d’équipements ou de prestations.

Et si vous choisissez un prêt travaux affecté adossé à votre prêt, l’établissement prêteur pourra rémunérer directement le professionnel qui intervient pour vous, ce qui vous évitera de vous en occuper !

Enfin, il est aussi possible d’intégrer le coût des travaux au prêt immobilier. Cette hypothèse permet de bénéficier d’une durée de remboursement allongée et de profiter d’un taux d’intérêt avantageux, car couplé au crédit immobilier. L’organisme financier pourra dans ce cas exiger de joindre à votre dossier les devis des entreprises choisies pour les travaux à réaliser. L’entreprise retenue sera ainsi payée directement par la banque.
Inclure le coût des travaux dans le crédit immobilier est donc une opération à réserver aux rénovations réalisées par des professionnels, contrairement au prêt travaux simple qui peut vous permettre de vous en charger vous-même.

Thèmes :

© Production SeLoger - Août 2021

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.