Actualité

Préparer son logement pour l’hiver en quelques astuces

Publié le 27 octobre 2017 à 14h07
Préparer son logement pour l’hiver en quelques astuces
L’hiver approche. Et il est primordial de bien préparer son logement à cette baisse importante des températures ! Le froid, en effet, va fragiliser certaines parties de l’habitation et empêcher la réalisation de certains travaux. En outre, la température à l’intérieur de la maison ou de l’appartement est un facteur de confort essentiel, car si le thermomètre baisse à l’extérieur, il risque également de décliner dedans ! Voici quelques conseils pour être prêt quand la bise viendra.

Les dommages causés au logement par le froid

Parmi les principaux impacts du froid sur le logement, il y a le gel. À zéro degré, l’eau se solidifie et prend plus de place : cette augmentation du volume de l’eau stagnante peut causer des dégâts chez vous, notamment dans les canalisations qui traversent des zones extérieures ou non isolées (comme les caves).

Il est donc important de préparer son logement pour l’hiver en isolant les canalisations qui risquent le plus de souffrir du gel. Cette isolation se fait en posant des manchons ou en réalisant des travaux de coffrage. En ce qui concerne les tuyaux qui passent dans le jardin, utilisés pour alimenter un robinet extérieur ou un système d’arrosage, ils doivent être purgés afin d’éliminer l’eau résiduelle et éviter ainsi leur éclatement.

Attention : les maisons ne sont pas seules concernées! Un appartement disposant d’un balcon peut être équipé d’un robinet extérieur. Dans ce cas, il faut bien penser à couper l’arrivée d’eau des canalisations extérieures et ouvrir les robinets pour laisser l’eau stagnante s’évacuer.

Ce phénomène ne touche pas uniquement les canalisations. Les fissures, trous ou impacts susceptibles de retenir des eaux de pluie peuvent également être source de dégâts. Par exemple, une fissure dans un mur extérieur qui se gorge d’eau risque de s’agrandir à cause du gel ; en s’agrandissant, elle retient toujours plus d’eau qui se solidifie à son tour… tel est un cercle vicieux de dégradation de votre bien immobilier.

Ne négligez donc pas le pouvoir du gel sur l’eau ! La glace offre une résistance mécanique très importante, capable de briser du béton ou de déformer un châssis de fenêtre en métal. 

De la difficulté de réaliser des travaux en hiver

En raison de ce phénomène de gel, les travaux sont rendus particulièrement difficiles durant l’hiver. La première de ces difficultés tient à la manutention en cas de températures basses : même avec un équipement approprié, les mouvements sont plus ardus et les gestes, moins précis.

En outre, une grande majorité des matériaux de construction s’avère sensible au froid. Tous les liquides, peintures, enduits, plâtres et ciments résistent mal au gel. Leurs emballages précisent d’ailleurs les températures supportées au moment de l’application.

Et même lorsque les matériaux ne sont pas sensibles aux frimas, par exemple dans le cas d’un rouleau d’isolant, la mise en œuvre des travaux reste complexe et les délais d’installation ont tendance à s’allonger. Les opérations les plus basiques deviennent malaisées à cause du froid et de ses conséquences. Par exemple, le simple fait de percer une surface gelée risque de la faire éclater !

Optimiser le confort thermique

La baisse des températures extérieures s’accompagne très souvent d’une réduction du confort intérieur. Alors, avant que l’hiver ne s’installe, un état des lieux s’avère indispensable : le logement est-il suffisamment isolé ? Laisse-t-il passer le froid ? Mieux vaut investir dans des travaux que de supporter une facture de chauffage astronomique.

Les travaux d’isolation représentent un investissement à long terme, dont les bénéfices se répercutent sur plusieurs années. Il peut s’agir simplement de modifier un brin de décoration, par exemple poser une tringle et des doubles rideaux aux fenêtres, de réaliser des travaux légers, comme l’installation de volets roulants isolants ou le remplacement d’un radiateur, ou de se lancer dans des opérations plus lourdes en vue d’optimiser l’isolation en éliminant les points de déperdition de chaleur.

Afin de préparer son logement pour l’hiver, des travaux sont donc parfois nécessaires. Entre la simple décoration ou la rénovation complète, en passant par la réhabilitation des équipements, les leviers existants sont nombreux pour s’assurer un hiver plus confortable à domicile. Mais un conseil : si vous devez entreprendre des travaux, faites-le avant que les températures ne baissent ! Une fois le froid installé, ils seront plus difficiles à mettre en œuvre… et donc moins rentables.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.