1 personne a trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Trois quarts des logements envahis par le froid

logements froids

10/01/2017

Le froid dans le logement, réel ou ressenti, est le quotidien de trois Français sur quatre. Les frais de chauffage sont conséquents. Pour les maîtriser, de nombreuses personnes sont prêtes à changer leurs habitudes de consommation d’énergie plutôt que d’investir dans la performance énergétique.

Un sondage révèle que la moitié de la population française (52%) a froid ponctuellement. Pour un quart de la population, le froid est plus régulier. Les femmes y apparaissent également plus sensibles. Elles sont 82% à ressentir le froid chez elles, contre 66% pour les hommes.

Le budget chauffage pèse lourd dans le budget des ménages français. Il représente en moyenne 14% des dépenses du foyer. 47% des Français y consacrent moins de 14%, mais 32% y consacrent plus de 15%.

Face à l’augmentation des dépenses d’énergie, les sondés indiquent qu’ils privilégieraient la baisse de leur consommation à la réalisation de travaux d'amélioration de la performance énergétique. La première mesure envisagée est de diminuer la température du chauffage en cas d’absence (44% des sondés). Cette mesure impacte peu le confort quotidien. Certains envisagent également de baisser la température du chauffage, voire de le couper dans certaines pièces.

Les travaux d’amélioration de la performance énergétique peuvent rentrer dans un budget raisonnable. Mais bien souvent, ces travaux sont associés à un remplacement des fenêtres ou du système de chauffage, et donc à une dépense conséquente. Les sondés traduisent, dans leurs actions pour réduire leur consommation, exactement le fonctionnement d’un programmateur de chauffage.

Ce dispositif peu coûteux gère automatiquement l’allumage et la puissance des appareils de chauffage, en fonction d’une programmation horaire. Pour quelques centaines d’euros, il est possible d’équiper un logement. L’économie générée permet d’amortir assez rapidement l’investissement.

À lire également :