Guide

Comment lutter contre l’humidité dans le logement ?

Publié le 2 février 2017 à 16h44 - Mis à jour le 21 mars 2017 à 11h07
Comment lutter contre l’humidité dans le logement ?
L’humidité est omniprésente dans notre environnement. Si elle est saine dans certains cas, notamment pour les végétaux, elle l’est nettement moins pour le logement. Plusieurs techniques permettent de la contrôler. Un air trop sec est, en revanche, également néfaste. C’est donc une véritable recette que de trouver le bon taux d’humidité dans son logement.

Au sein d’une habitation, l’humidité est bien souvent assimilée à la moisissure et aux dégâts qu’elle provoque. Elle peut, en effet, être responsable de dégradations des revêtements de mur, d’incidents électriques ou bien encore de pourriture sur les surfaces en bois.

Pour contrer l’humidité, plusieurs solutions existent.

Isoler la surface de contact

Lorsque l’humidité provient d’un contact avec de l’eau, il faut isoler cette surface de contact. L’eau ruisselante sur le toit, les flaques d’eau du jardin qui humidifient le mur sont ainsi les principales causes d’un mur ou d’un plafond humide. La mauvaise étanchéité d’une salle d’eau, d'un WC ou d'une salle de bains peut également être à l’origine de zones humides.

Pour bien isoler une surface d’un contact avec de l’eau, il faut en priorité tenter de limiter ce contact. En renforçant l’inclinaison d’un toit ou d’une terrasse, l’eau s’évacue plus vite et stagne moins. Elle imprègne donc moins la surface en contact. Lorsque ce contact ne peut être évité, par exemple pour une paroi de douche, il faut veiller à traiter le mur en apposant une sous-couche isolante. Cette sous-couche va former un film, tel un liner de piscine, qui empêchera le mur d’être imprégné. Elle s’applique sous le revêtement mural, comme un carrelage, par exemple.

Améliorer la ventilation

Si l’humidité est, en revanche, issue d’un air chargé d’humidité, le traitement va s’attaquer à la qualité de l’air intérieur. Une bonne ventilation est en premier lieu nécessaire pour évacuer l’air humide. L'installation ou l’amélioration d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) permet de faciliter l’aspiration de l’air humide vicié. Le contrôle des aérateurs des fenêtres permet de s’assurer du renouvellement de l’air dans le logement. En effet, la circulation de l’air est primordiale. Calfeutrer les bouches de VMC et les aérateurs de fenêtres pour réaliser des économies d’énergie est donc une mauvaise idée. Si le flux d’air n’est pas assuré, alors la condensation va venir déposer l’humidité sous forme de gouttelettes sur les parois du logement. C’est le début de la moisissure sur les murs. Certaines VMC, dites hygroréglables, permettent de moduler le débit d’aspiration en fonction du taux d’humidité de l’air.

Installer un absorbeur d’humidité

Si malgré une bonne ventilation l’air ambiant est encore trop humide, la mise en place d’un absorbeur d’humidité va permettre de l’assécher. L’absorbeur d’humidité va faire condenser l’humidité dans un bac. Il ne reste plus alors qu’à vider ce récupérateur d’eau régulièrement. Le mode de chauffage va également contribuer à assécher l’air. Un chauffage électrique, notamment, assèche l’air.

Attention cependant à ne pas rendre l’air trop sec. Tout comme l’excès d’humidité entraîne des allergies et diverses pathologies (bronchites…), un air trop sec vient irriter les voies respiratoires et engendre une toux. Pour les parents de bébé, les conseils en la matière proposent d’ailleurs des techniques pour réhumidifier l’air, en faisant par exemple sécher le linge dans la chambre de bébé. Les baby phones les plus évolués proposent d’ailleurs de réguler le taux d’hygrométrie dans la chambre de bébé.

Si l’humidité a d’ores et déjà attaqué les murs, divers traitements existent. Peinture anti-humidité, traitement contre la moisissure ou le salpêtre. Les grandes surfaces de bricolage regorgent de ce type de produits.

Éliminer l’humidité dans le logement ne doit pas devenir une obsession. Il s’agit tout simplement d’une composante de l’air ambiant, qui doit être contrôlée pour éviter divers désagréments affectant le bien immobilier et la santé de ses occupants.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.