Conseil

Achat : 7 conseils pour réussir l’étape clé de la visite

Publié le 16 juin 2015 à 17h27 - Mis à jour le 12 août 2015 à 11h20
Achat : 7 conseils pour réussir l’étape clé de la visite
Avant de conclure une vente, la visite d’un bien immobilier représente un moment clé pour les futurs acquéreurs.  Elle permet notamment d’évaluer les éventuels travaux ou d’anticiper ceux à venir. Voici quelques conseils pour réussir cette étape.

1/ Plusieurs visites sont recommandées, à différents moments de la journée, le soir, le week-end, la semaine.

Cette démarche permet en effet de vérifier l’exposition de la maison et la lumière à différents moments de la journée. L’orientation de la maison, qu’elle soit plein sud ou plein nord a des conséquences sur la luminosité, mais également sur les nécessités en termes de chauffage.

2/ Questionner les voisins est également recommandé afin de « prendre la température » de votre futur quartier. 

Vous pouvez également vous promener aux abords du logement afin d’observer le réseau de transports en communs, la proximité des commerces, des écoles et de toutes les infrastructures (écoles, mairie, salles de sport, bibliothèques… etc).

3/ Vous devez pouvoir visiter l’ensemble des pièces ainsi que toutes les dépendances.

Demandez s’il est possible de prendre des photos. Cela vous permettra de mieux vous souvenir de la visite et d’évaluer ensuite d’éventuels travaux.

4/ Les questions à poser

Le propriétaire doit être en mesure de vous renseigner sur l’équipement en chauffage du bien, et vous transmettre des indications précises comme l’âge de la chaudière, la consommation annuelle, les factures d’entretien…

Demandez à consulter les factures de consommation d’énergie (Edf, gaz, eau), la taxe foncière, la taxe d’habitation.

Pour une maison récente ou des travaux récents, vérifiez l’assurance dommage-ouvrage, les garanties décennales auprès des artisans.

5/ Les diagnostics

Vous devez pouvoir accéder à la liste des diagnostics immobiliers. Ils définissent entre autres la surface (la Loi Carrez ne s’applique qu’aux appartements), la présence ou non d’amiante, de plomb… etc. Le diagnostic de performance énergétique, état des risques naturels et technologiques, gaz, termite, installation électrique.

Pour aller plus loin : votre installation électrique est-elle sûre ?

6/ Les biens en copropriété

Pour les biens en copropriété, il est utile de demander à voir les derniers procès-verbaux d’Assemblée Générale et les relevés de charges.  Cela permet de vérifier quelles sont les décisions en cours et les frais à prévoir : façade, toiture, ascenseur…

7 / Le prix global de mon acquisition

Enfin, pour définir avec exactitude les frais d’acquisition du bien, les droits d’enregistrement et les frais notariés, n’hésitez pas à consulter votre notaire.

© Uni éditions – MIG – avril 2014

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.