Actualité

Vivre au bord du lac d’Annecy, un rêve très prisé

Publié le 29 décembre 2017 à 14h16 - Mis à jour le 11 janvier 2018 à 11h47
Vivre au bord du lac d’Annecy, un rêve très prisé
Porté par le dynamisme de la préfecture de la Haute-Savoie et sa proximité avec Genève, le lac d’Annecy est un lieu prisé. Il faut dire que son cadre enchanteur au pied des montagnes a de quoi séduire ! Focus sur un secteur de choix pour vivre au contact de la nature.

Les rives du lac d’Annecy, un cadre idyllique

Avec une superficie de près de 28 km2, des eaux turquoise rappelant les destinations exotiques les plus prisées, les montagnes qui le surplombent et les forêts qui l’entourent, le lac d’Annecy est un lieu magique.
Les amoureux de la nature tombent irrémédiablement sous le charme de cette étendue d’eau à la fois sauvage et parfaitement aménagée pour la pratique d’activités nautiques.
Tout autour, nous trouvons des plages et des panoramas à couper le souffle au milieu de la verdure !

Le charme naturel n’explique pas à lui seul le pouvoir d’attraction du lac d’Annecy.
Surnommée la « Venise des Alpes », du fait de sa quiétude et de son art de vivre. 
Son emplacement géographique entre également en ligne de compte. Il profite en premier lieu du dynamisme économique et industriel de la ville d’Annecy. Avec près de 125 000  habitants (225 000 pour l’agglomération).

Des prix au-dessus de la moyenne… mais pas inaccessibles !

A l’instar de l’ensemble du département de la Haute-Savoie, la région du lac d’Annecy attire de nombreux investisseurs.
Si le marché de l’immobilier d’Annecy a connu une légère stagnation durant quelques années, il est reparti de plus belle depuis 2016. Que ce soit pour une maison ou un appartement, il faut en moyenne compter un budget de 3 800 euros/m2 pour acquérir un bien immobilier dans la « Venise des Alpes ».
Fort logiquement, plus nous nous approchons des rives du lac, plus les prix montent, voire flambent sur certains secteurs.
A Doussard, il n’est pas rare que les prix atteignent 7 500 euros/m2.
La rive Est, où se situent les communes de Veyrier-du-Lac, Talloires et Menthon-Saint-Bernard est la plus prisée, tandis que la rive ouest (Duingt, Saint-Jorioz, Sévrier) demeure plus abordable.

Le lac d’Annecy profite aussi de la proximité de Genève

La Haute-Savoie est frontalière avec la Suisse et notamment la ville de Genève.
Un fait loin d’être négligeable, car les travailleurs genevois, qu’ils soient français ou suisses, sont enclins à habiter en France pour se rapprocher de la nature et, surtout, bénéficier de conditions d’achat plus avantageuses.
L’autoroute A 41 permettant de rejoindre Genève en seulement une demi-heure, Annecy profite pleinement de cet engouement.
Pour les investisseurs immobiliers, ce facteur est particulièrement encourageant et rassurant.

Le réseau autoroutier permet également de rejoindre Lyon en moins de deux heures, autre atout d’importance.
Si l’on ajoute à cela la présence d’un aéroport et d’une gare TGV, nous comprenons que la région du lac d’Annecy dispose de tous les ingrédients pour attirer de nouveaux habitants.
Un constat partagé par les communes de l’agglomération qui mènent de nombreux projets immobiliers.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.