Actualité

Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?

Publié le 16 février 2016 à 09h53 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 18h36
Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ?
Le crowdfunding, ou financement participatif, est une méthode de financement auprès d’un large public. Toute personne souhaitant récolter des fonds peut lancer, grâce à des sites web spécialisés, un appel au financement. Tout le monde peut alors participer au financement y compris avec de toutes petites sommes. C’est une stratégie de financement par le volume.

Les sites de crowdfunding proposent de participer au financement de projets personnels, d’artistes, de créateurs d’entreprises et plus récemment de projets de développement d’entreprises déjà existantes. L’immobilier a fini par être intégré dans cette sphère du « financement par la foule ».

Des sites Internet proposent de participer au financement d’une opération immobilière. À la manière d’une SCI, des parts du projet sont mises en vente. Les données des projets immobiliers ne sont pas toujours très précises et la rentabilité affichée parfois très optimiste.

Certes, l’investissement est souvent plus limité, car ce type de financement joue sur le volume d’investisseurs, et permet donc de proposer des premiers investissements de l’ordre de quelques centaines ou milliers d’euros, mais le risque reste à bien appréhender. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF), a justement mis en garde les épargnants contre certains montages financiers. En cas de SCI, la responsabilité de l’investisseur s’étend en effet à l’ensemble des dettes de la société y compris sur le patrimoine personnel, donc au-delà des sommes investies.

Autre déclinaison du crowdfunding dans l’immobilier, certains sites proposent aux particuliers de se prêter de l’argent entre eux, sans intermédiation bancaire. Certaines personnes ayant un projet d’accession, et s’étant vu refusé un prêt immobilier, ont pu trouver leur financement par le biais de ce type de site. L’histoire ne dit pas encore si tous les prêteurs ont été bien remboursés avec les intérêts.

Le financement participatif est une tendance bien réelle qui devrait continuer à se développer. Très bien adapté au micro crédit pour des projets personnels ou à des entreprises en création ou en développement, il s’intéresse à présent à l’immobilier qui représente un investissement dans la durée, souvent sur plusieurs dizaines d’années, et nécessite un tiers de confiance stable. Un simple site Internet, qui peut disparaître du jour au lendemain, n’est pas encore ce qu’il y a de plus rassurant pour les investisseurs.

Les grands promoteurs décideront peut-être de lancer leur offre même si l’intérêt pour eux peut sembler limité. Si le projet est viable, alors un promoteur rencontre peu de difficultés pour boucler le financement de son opération auprès des investisseurs institutionnels. La gestion de quelques prêts auprès de grands financiers est plus simple que la gestion de milliers de micro-prêts. Attention, donc, aux offres trop alléchantes !

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.