2 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Des Start-Ups au Ministère du Logement

starts-up ministère logement

14/11/2016

L’innovation est omniprésente dans l'immobilier. Le Ministère du Logement a reçu, début septembre, six start-ups qui innovent dans le logement. Axelle Lemaire, secrétaire d’État en charge de l’Innovation et du Numérique, a initié des rendez-vous mensuels entre start-ups et ministères : les Jeudigital French Tech. « Chaque mois, le Jeudigital a lieu dans un ministère différent. Lors de chaque session, il permet à six start-ups de présenter leurs produits et services innovants devant des investisseurs, des grands comptes et des acheteurs publics. »

Début septembre se tenait la 14e édition des Jeudigital dans les bureaux du Ministère du Logement et de l’Habitat Durable. Devant la ministre, six start-ups qui veulent révolutionner le logement ont présenté leurs projets.

La recherche de logement pour les étudiants était abordée par Yes Student, qui met en place une plateforme de recherche immobilière dédiée aux étudiants. À vocation internationale, et très accessible avec des locations à la nuitée autour de 15€, c’est une sorte de déclinaison d'Airbnb dédiée aux étudiants.

La gestion immobilière en ligne pour les propriétaires bailleurs était également à l’honneur. Boulevard Bail propose une solution de gestion totalement dématérialisée. L'émission des quittances de loyer, la gestion des règlements et le suivi des travaux sont intégrés à cette solution globale. À noter également, une fonctionnalité dédiée aux investisseurs immobiliers, qui leur permet de mesurer et de piloter la rentabilité d’un investissement locatif.

Sans surprise, la domotique était également de la partie. Athemium est une box domotique multimarques, dont le but est d’interconnecter des capteurs domotiques issus de plusieurs constructeurs.

Trois innovations relatives aux techniques de construction ont également été présentées. Elles sont destinées plus précisément aux professionnels du bâtiment.

Snapkin propose, par exemple, de réaliser des maquettes numériques, mais offre par rapport à ses concurrents un niveau de précision beaucoup plus fin. Ce produit est capable de modéliser, à l'intérieur de ses maquettes, l'ensemble des éléments mobiliers présents dans le bâtiment.

FinalCAD, quant à lui, propose le suivi de chantier numérique. Le relevé des défauts en temps réel et l'accès mobile aux plans 3D d’un immeuble en phase de construction visent à professionnaliser encore le métier.

Enfin, XTree propose l’impression 3D grand format, connectée et multimatériaux. L’impression 3D redonne une nouvelle vie au béton, en permettant des formes originales et complexes.

Chaque start-up à son échelle contribue à améliorer des aspects de l’immobilier. Pour les particuliers : le confort et la sécurité, avec la domotique. Pour les investisseurs immobiliers : la gestion et le calcul de rentabilité. Pour les professionnels du bâtiment : une réduction des coûts, des erreurs et des délais, avec, espérons-le, une répercussion sur les prix de vente pour les futurs acquéreurs.

 À lire également :