La Réunion : marché de l'ancien en pleine expansion
Actualité Il y a 3 ans 2 min

Les réunionnais attirés vers le marché immobilier de l'ancien

Entre juin 2017 et juillet 2018, la Chambre des notaires de la Réunion a constaté que les biens immobiliers anciens se vendent mieux que les biens neufs. Entre baisse des prix et dispositifs de défiscalisation, le marché de l’ancien à La Réunion offre de belles opportunités.

L’ancien : un refuge pour les investissements

Entre 2017 et 2018, les volumes de transaction ont atteint un niveau record à la Réunion, avec le segment ancien en figure de proue.

Si les prix sont très disparates en fonction des communes, on remarque tout de même qu’ils sont en baisse dans l’ancien : en moyenne de 2,8% pour les maisons et 5,6% pour les appartements (dont les prix ont par ailleurs baissé de plus de 19% en 10 ans), malgré la croissance accrue des volumes de vente.

Les biens dans l’ancien à la Réunion sont bien souvent mieux placés que les biens neufs, relégués en périphérie et promettent de très bonnes opportunités de plus-value, de quoi convaincre bien des investisseurs.

Un marché immobilier dynamique et rassurant

Au-delà des prix attractifs, l'île paradisiaque offre des perspectives de rentabilité très intéressantes.

L’essor économique et démographique local d’une population jeune (34 ans en moyenne) sont de bons indicateurs, très rassurants pour les futurs propriétaires.

La demande de logement locatif à la Réunion est très forte et permet d’envisager une opération immobilière sereine, en minimisant le risque de vacance.

Que l’on opte pour un investissement pour location longue durée, favorisé par des dispositifs de défiscalisation ou pour une location saisonnière, la Réunion se révèle un bon pari pour les candidats à l’investissement.

Les dispositifs de défiscalisation soutiennent la tendance

A la Réunion, depuis 2017, les propriétaires ou candidats investisseurs peuvent bénéficier des exonérations fiscales prévues par la Loi Cosse.

Digne héritière des dispositifs Borloo et Besson et avec des objectifs similaires à ceux de la loi Pinel, la loi Cosse a pour vocation de lutter contre la pénurie de logements dans les zones dites “tendues” et d’améliorer l’accès au logement pour les foyers modestes.

Sous réserve de respecter quelques conditions (louer pour résidence principale, limiter le loyer, respecter des plafonds de loyer et de ressources pour le locataire et établir une convention avec l’Agence Nationale pour l’Habitat), les propriétaires investisseurs peuvent ainsi bénéficier d’une exonération d’impôt allant jusqu’à 85% des loyers perçus.

Prix, dynamisme économique et démographique, demande en hausse et dispositifs de défiscalisation, autant d’avantages non négligeables qui semble présager d’un bon investissement.

Pour aller plus loin :

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude