Conseil

Crédit immobilier : comprendre votre tableau d’amortissement

Publié le 25 septembre 2015 à 08h20 - Mis à jour le 3 mars 2017 à 16h57
Crédit immobilier : comprendre votre tableau d’amortissement
Le tableau d’amortissement (appelé aussi échéancier) est un élément essentiel d’un crédit. Il détaille, pour chaque mensualité, la répartition du remboursement entre le capital et les intérêts. Si vous souscrivez un prêt à taux fixe, ce tableau doit être obligatoirement joint à l’offre de prêt remise par votre banquier. À défaut, le prêteur perd une partie ou la totalité de son droit aux intérêts.

Les principales caractéristiques du tableau d’amortissement

Ce document reprend les principales caractéristiques de votre prêt : durée, montant, coût et nombre d’échéances. En le consultant, vous pouvez connaître à tout moment le montant du capital restant dû. Une information précieuse, notamment si vous envisagez un remboursement par anticipation. 

Sa présentation diffère légèrement suivant les établissements bancaires. Il comprend en général :

  • une colonne « numéro », qui précise le rang de l’échéance ou la date de remboursement. Cette donnée est le plus souvent mensuelle mais peut être annuelle ;

  • une colonne « mensualités », qui détermine le montant de chaque échéance ;

  • une colonne « principal », qui précise la part de capital remboursé à chaque échéance ;

  • une colonne « intérêts », qui indique la part des intérêts dans chaque échéance

  • une colonne « capital restant dû », qui indique le montant de capital restant à rembourser à l’issue de chacun des versements.

Pas de tableau d’amortissement pour les prêts à taux variable

Si un tableau d’amortissement doit obligatoirement être joint aux offres de prêts à taux fixe, ce n’est pas le cas pour ceux à taux variable. Le législateur précise toutefois que leurs offres doivent être accompagnées d'une notice présentant les conditions et modalités de variation du taux d'intérêt et d'un document d'information contenant une simulation de l'impact d'une variation de ce taux sur les mensualités, la durée du prêt et le coût total du crédit.

Attention, cette simulation ne constitue pas un engagement du prêteur à l'égard de l'emprunteur quant à l'évolution effective des taux d'intérêt pendant le prêt et à son impact sur les mensualités, la durée du prêt et le coût total du crédit.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.