Comment savoir si un bien est négociable ?
Actualité

Comment savoir si un bien est négociable ?

Publié le 16/07/19
Comment savoir si un bien est négociable ?
Vous envisagez d'acheter un bien immobilier ? N'oubliez pas que, dans la plupart des cas, il est possible de négocier le prix. Pour savoir si vous avez une marge de négociation, voici quelques signes qui ne trompent pas.

Étudiez les prix du marché

Dès lors que vous avez trouvé une annonce immobilière qui vous intéresse, prenez le temps de comparer les prix à prestation égale dans le même secteur.

Cela vous donnera une idée du prix du marché local et vous pourrez alors savoir si le bien est surcoté.

Sachez que c'est souvent le cas. En effet, de nombreux vendeurs estiment eux-mêmes leur bien, soit en fonction de leur besoin financier, soit en fonction de la valeur qu'ils attribuent eux-mêmes à leur maison ou appartement.

Le bien est en vente depuis longtemps

Si vous découvrez que le bien que vous convoitez est en vente depuis un certain temps (le délai de vente moyen en France est de 100 jours), c'est certainement le moment de négocier.

En effet, si le bien ne trouve pas preneur alors qu'il est convenable, c'est que le vendeur a surestimé sa valeur : vous pouvez alors faire baisser le prix.

Des travaux sont à prévoir

Si vous visitez une maison dont l'assainissement n'est pas aux normes, sachez que vous pouvez négocier le prix pour faire rentrer les travaux dans votre budget.

De même, si d'importants travaux sont à envisager (électricité, plomberie), vous disposez d'une marge de négociation pour faire l'acquisition de votre futur bien.

Le DPE (diagnostic de performance énergétique) est mauvais

Aujourd'hui, pour des raisons écologiques et budgétaires, bon nombre d'acquéreurs prennent en compte le diagnostic de performance énergétique au moment du choix de leur logement.

S'il s'avère que le logement qui vous séduit est particulièrement énergivore ou s'il émet beaucoup de gaz à effet de serre, vous pourrez vous appuyer sur ce DPE pour faire baisser le prix afin d'envisager des travaux.

Le bien présente des défauts ou inconvénients

Lorsque le bien à vendre est atypique au point de perturber le quotidien et que cela nécessite de réaliser des travaux, vous pouvez vous permettre d'entamer une négociation.

De même, si vous envisagez l'achat d'un appartement dans une grande ville et que celui-ci est situé au rez-de-chaussée, cela entraîne des nuisances et un manque de luminosité qui ont un impact sur la valeur du bien. Là encore, n'hésitez pas à négocier.

Comment négocier un bien immobilier ?

Si vous vous sentez l'âme d'un bon négociateur et si vous avez des arguments solides, n'hésitez pas à tenter votre chance : vous pourriez réaliser d'importantes économies.

Si le bien est présenté en agence, confiez cette tâche à un agent immobilier. Ce professionnel est à même de faire baisser le prix du bien au regard des défauts constatés ou des travaux à réaliser.

Certes, passer par une agence immobilière a un coût, mais il peut rapidement être rentabilisé grâce à la négociation réalisée par un professionnel. 

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.