Fissures dans votre logement : comment agir ?
Actualité

Fissures dans votre logement : comment agir ?

Publié le 18/06/19 - Mis à jour le 19/06/19
Fissures dans votre logement : comment agir ?
Découvrir des fissures dans un logement peut être source d'inquiétude, à juste titre dans certains cas. Faisons un tour d'horizon des types de fissures avant d'aborder la manière dont vous devrez agir.

Bien comprendre les différents types de fissures

Nous pouvons classer les fissures en trois catégories, à savoir la microfissure, la fissure et la lézarde.

La première nommée, comme son nom l'indique, est de petite taille. Superficielle, elle est en générale inoffensive.

Il n'y a pas nécessairement matière à s'inquiéter.

La fissure est de taille un peu plus importante et demande une attention particulière. Inférieure à 2 mm, elle peut être inoffensive ou annonciatrice d'un problème.

Si vous constatez la présence de ce type de fissure chez vous, il est recommandé de la mesurer afin de voir si elle s'agrandit ou non.

Si elle conserve sa taille, il n'y a pas matière à s'inquiéter. La lézarde est, quant à elle, une fissure en escalier que l'on peut retrouver notamment sur les façades des maisons.

Elle suit les joints des parpaings. C'est, cette fois, beaucoup plus embêtant. En effet, cela peut résulter d'un tassement du sol ou d'un défaut de construction.

Quelles sont les origines des fissures ?

Elles sont multiples. Il peut s'agir, comme évoqué précédemment, d'un mouvement de sol qui fait bouger la maison et impacte sa stabilité.

Il peut également s'agir d'infiltration d'eau. En période de froid, celle-ci va geler et, ainsi, contribuer à l'écartement des murs, ce qui engendre des fissures plus importantes.

Votre maison peut également avoir été victime d'un choc, par exemple après la chute d'un arbre durant une tempête.

Malheureusement, il peut également s'agir de problèmes au niveau de la construction elle-même, ce qui met en péril la solidité du bâtiment.

Demander l'avis d'un expert en bâtiment

Si vous avez un doute sur la nature de votre fissure, mieux vaut faire appel à un expert qui saura en déterminer la cause et, surtout, la gravité.

En effet, vous avez la possibilité de reboucher votre fissure, mais cela ne fera que mettre un pansement sur la plaie : cela ne soignera pas le mal à la racine.

Reboucher une fissure n'est utile que s'il s'agit d'une fissure superficielle, également nommée fissure esthétique.

L'expert se déplacera afin d'analyser la fissure et de mesurer son évolution grâce à un fissuromètre gradué ou électronique. Ensuite, il évaluera les risques éventuels et déterminera un plan d'action.

Comment agir si vous découvrez des fissures ?

Si la fissure est esthétique et que sa taille n'évolue pas, vous pouvez la reboucher.

Dans le cas contraire, si l'expert estime que les fissures peuvent évoluer et qu'elles peuvent avoir un impact sur la solidité de votre logement, vous devrez faire appel à la garantie décennale de votre constructeur ou artisan si votre maison a moins de 10 ans.

Si elle a plus de 10 ans, contactez votre compagnie d'assurance habitation pour savoir si des travaux peuvent être pris en charge selon la nature de votre contrat.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.