Aller au contenu principal
Assurance emprunteur
Actualité
Mis à jour le 17/11/2023 3 min

Crédit immobilier : dois-je prendre une assurance emprunteur ?

Sommaire

C'est une question que nombre d’emprunteurs se posent. Et à juste titre. Cette assurance non obligatoire est pourtant devenue indispensable et aucun établissement financier ne prendra le risque de proposer un crédit immobilier sur une longue durée ou pour un montant important sans se prémunir et protéger son client.

L'assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

La réponse est simple : non, l'assurance emprunteur n'est pas obligatoire.
Pour autant, difficile d'imaginer un organisme prêteur prêt à financer votre projet immobilier, sans s'assurer qu'en cas de défaut de paiement vos mensualités seront prises en charge.

De même, combien d'emprunteurs sont réellement prêts à prendre le risque d'emprunter sur 25 ans et de s'endetter voire de mettre leurs proches dans une situation financière délicate ?

En revanche, les lois évoluant de manière régulière, cette assurance qui devait obligatoirement être souscrite auprès de l'organisme prêteur avant 2010 peut aujourd'hui être souscrite auprès de tout assureur.
Il est toutefois nécessaire que les garanties proposées soient à minima équivalentes à celles proposées par la banque ou l'organisme de crédit.

Pourquoi prendre une assurance emprunteur ?

Il existe plusieurs raisons à cela :
Tout d'abord, le crédit immobilier est souscrit pour une longue durée, bien souvent entre 20 et 25 ans.
S'il n'est pas question d'être pessimiste au moment de la souscription du prêt, le réalisme incite à la prudence. En effet, si vous décédez avant la fin de votre crédit immobilier et que vous n'êtes pas assuré, ce sont vos proches qui devront régler les mensualités.
En étant assuré, c'est l'assurance emprunteur qui prendra en charge votre crédit.
Si vous empruntez avec votre conjoint ou votre conjointe, il est possible de prendre une assurance en fonction des revenus de chacun.
Si vous êtes assuré à 100% et que vous décédez avant la fin du crédit, votre conjoint(e) n'aura plus rien à régler.
Si vous êtes assuré à 70%, alors votre conjoint(e) n'aura que 30% des mensualités à régler, ce qui peut être intéressant si ses revenus ne lui permettent pas de prendre en charge une part plus importante du crédit.
L'assurance emprunteur, avec sa garantie décès, permet ainsi d'être plus serein et de protéger ses proches.
De la même manière, l'assurance de prêt vous protège, vous et vos proches, en cas d'invalidité dans la cadre de garantie PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie).

Vous êtes victime d'un accident du travail, d'un accident de la route, vous souffrez d'une maladie grave et ne pouvez plus travailler ?
Alors l'assurance emprunteur jouera son rôle pour pallier votre perte de revenu.

Les garanties décès et PTIA sont les garanties essentielles de votre assurance emprunteur

Mais prendre une telle assurance dans le cadre d'un crédit immobilier, c'est aussi s'adapter aux évolutions de la société.
Aujourd'hui, le risque de perdre son emploi sans en retrouver un de suite est bien plus grand qu'il y a 40 ans.
Aussi existe-t-il la garantie perte d'emploi qui, là encore, vient prendre le relais, selon le niveau de garantie souscrite, si vous vous retrouvez au chômage.
Attention toutefois, cette perte d'emploi ne doit pas être de votre fait. 

A lire également :


    Karine Dabot
    Karine Dabot - Avocate associée

    Cet article a été relu par Karine Dabot, avocate depuis 1994 au barreau d'Aix-en-Provence.

    Spécialisée en droit bancaire, voies d'exécution et droit des sûretés, elle intervient principalement en contentieux civil et commercial, transactions immobilières et saisie immobilière.