Actualité

Les professionnels de l’immobilier face à la révolution numérique

Publié le 20 mai 2016 à 08h54 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 17h56
Les professionnels de l’immobilier face à la révolution numérique
La Ministre du Logement et le Ministre de l’Economie ont lancé, conjointement, une mission sur l’avenir de la profession immobilière face à la révolution numérique. Internet bouscule les acteurs historiques des marchés. Comme l’ont démontré Uber pour les taxis ou AirBNB pour les locations de logements, les leaders d’aujourd’hui ne sont pas forcément ceux de demain.

Cette mission a été lancée avec l’appui de France Stratégie, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Il s’agit à la fois d’un lieu de concertation au service du débat social et d’un outil de pilotage stratégique au service du gouvernement. Directement rattaché au Premier ministre, France Stratégie apporte son concours à l’élaboration des politiques publiques et à la préparation des réformes. Il se situe à l’interface entre la recherche, les politiques publiques et le débat économique et social.

La lettre de mission précise les deux axes d’étude souhaités par les ministres. Le premier concerne «l’analyse sur les changements que cette révolution numérique a générés dans l’activité traditionnelle des professions immobilières ». Le second axe de cette étude consiste à identifier des « propositions, juridiques ou économiques, permettant de renforcer l’efficacité des professionnels et d’affronter la concurrence internationale ».

Le document rappelle que la réglementation est d’ores et déjà adaptée au fur et à mesure des évolutions, pour suivre notamment l’arrivée des nouveaux acteurs sur le marché du logement. Pour autant, elle invite à étudier les impacts de ces évolutions sur les acteurs traditionnels, en évoquant notamment la concurrence internationale.

Au-delà de la protection des intérêts des acteurs nationaux, cette mission prospective vise à identifier les solutions qui fonctionnent, ainsi que les attentes du public. La lettre de mission demande également que soit étudiée la place des dispositifs publics dans ce nouveau contexte.

Cette étude demandée par deux ministres concentre donc plusieurs objectifs.

Pour le Ministre de l’Économie, se pose la question de la performance économique et de la stabilité du marché immobilier français.

Pour la Ministre du Logement, c’est une démarche de veille concurrentielle qui vise à identifier des solutions permettant de mieux répondre aux attentes des Français en matière de logement.

Pour les deux ministres, les résultats de l’étude permettront de mieux orienter les fonds publics et de rendre plus efficace la politique du logement.

L’enjeu est de taille et la priorité élevée. La lettre de mission n’offre que quelques mois à France Stratégie pour rendre ses conclusions. Elles sont attendues pour la fin du premier semestre 2016.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.