47 personnes ont trouvé cette actualité utile.

Votez pour cette actualité

Actualité

Crédit Immobilier : une fraude de grande ampleur sur Internet

fraude crédit immobilier internet

19/05/2016

Une fraude sur Internet affole les autorités. Un soi-disant courtier en crédit immobilier, Euro Immo Finance, propose de prêter jusqu’à 500 000 euros pour l’achat d’un bien immobilier. Sauf que pour obtenir le prêt, le futur emprunteur doit déposer un apport préalable de 20% du montant emprunté. Au final, l’apport s’envole et le prêt n’existe pas.

Des dizaines de victimes sont d’ores et déjà identifiées, avec des pertes comprises entre 30 000 euros et 100 000 euros. Cette affaire est l’occasion de rappeler la nécessité de vérifier la qualité de l’organisme bancaire, auprès duquel une demande de crédit immobilier est déposée.

L’ouverture possible, à terme, du marché français aux banques et courtiers étrangers, pour dynamiser l’accès à la propriété, renforce ce besoin de vigilance.

Pour obtenir un crédit immobilier, il n’est en aucun cas nécessaire de verser quelque somme que ce soit avant l’obtention. L’apport peut éventuellement être justifié, mais il n’a pas besoin d’être versé sur un compte bancaire mis à disposition par l’organisme de crédit.

Concernant les frais annexes, frais de dossier, de caution ou d’actes administratifs, ils sont généralement intégrés dans le plan de financement global, et ne sont donc payés qu’au travers des prélèvements d’échéances du crédit immobilier.

Sur le marché de la location, une technique similaire est répandue. Les marchands de liste vendent des listes de logements locatifs, supposés disponibles. Bien souvent, ces listes sont obsolètes ou falsifiées.

En matière de logement, seule la signature d’un bail ou d’une offre de prêt immobilier peut déclencher le versement de sommes annexes. Il faut donc être vigilant et ne rien payer avant de signer.

Pour vérifier l’existence, la légalité, et l’autorisation d’exercice d’un organisme de crédit, il existe un annuaire. L’ORIAS, Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance, est notamment chargé de contrôler tout organisme qui distribue directement ou indirectement des crédits. Il met à disposition, sur son site Internet, un annuaire qui permet de vérifier l’existence et l’autorisation d’exercer d’un organisme de crédit. En cas de doute, il convient donc de consulter cet annuaire. Pour ce qui concerne Immo Euro Finance, le site Internet n’est pas accessible à l’heure de la rédaction de cet article. Il semble avoir été bloqué par les autorités ou dissous par les contrevenants. Le mal est toutefois déjà fait.

À lire également :