Secundo accédant : les spécificités de son projet immobilier

Vous possédez un logement et envisagez d’en acheter un deuxième ? Que vous souhaitiez, ou non, vendre votre premier bien, vous êtes un secundo-accédant. Il en va de même si vous avez, ou non, terminé de rembourser votre premier crédit immobilier. Quel type de logement recherchez-vous ? De quel prêt pouvez-vous bénéficier ?

Un secundo-accédant, c'est quoi ?

Quel que soit votre projet immobilier, ci-après, tous les éléments à connaître sur le statut de secundo-accédant.

Définition

Toute personne qui achète un second logement que ce soit pour en faire sa résidence principale ou un investissement locatif est considérée comme secundo-accédant, qu’elle ait – ou non – terminée de rembourser son crédit immobilier.

Si vous êtes déjà propriétaire d’un bien, il se peut que vous ressentiez l’envie ou le besoin de changer de résidence principale ou de réaliser un nouvel achat immobilier. Vous bénéficiez du statut de secundo-accédant. Attention, ce dernier n’est pas synonyme de taux immobiliers préférentiels.

Quelles sont les différences avec un primo-accédant ?

En matière d’accès au crédit immobilier, les secundo-accédants disposent en grande majorité d’un apport plus important que lors de leur premier achat. Pourquoi ? D’une part, la vente du premier bien immobilier permet de mettre de côté une somme conséquente. D’autre part, le salaire du souscripteur est généralement plus élevé grâce à son ancienneté. Alors que les primo-accédants sont souvent des jeunes employés (autour de la trentaine), les secundo-accédants sont plus âgés (la quarantaine) : ils bénéficient d’une situation professionnelle et financière plus aisée, et de meilleures capacités de remboursement.

Des impacts sur votre prêt immobilier... 

  • Montant du prêt plus faible,
  • Mensualités moins élevées,
  • Durée du prêt plus courte,
  • Meilleures capacités d’emprunt,
  • Meilleur taux.

... et sur votre projet immobilier :

  • Possibilité d’acheter un logement plus grand et/ou un terrain plus vaste.
  • Possibilité d’effectuer des travaux de rénovation et/ou de décoration.
  • Possibilité de vous installer dans des zones géographiques où les prix sont plus élevés.

Attention toutefois, si la marge réalisée sur votre ancien logement n’est pas assez grande, vous devrez solliciter un prêt qui ne sera pas nécessairement plus faible que le premier.

Vendre avant d’acheter                                                

Votre famille s’agrandit, vous avez trouvé un travail dans une autre ville, vous désirez vous installer dans un endroit qui vous correspond mieux... quelle que soit la raison qui vous pousse à déménager, il est fréquent de devoir changer de résidence principale. Si vous voulez vendre votre premier logement avant d’en acheter un second, voici les démarches à réaliser.

Les prêts relais

Un prêt relais (ou « achat-vente ») vise à financer une nouvelle acquisition immobilière avant la vente du bien précédent. L’achat et la vente étant deux opérations difficiles à coordonner, le prêt relais facilite leur bonne réalisation. Parfois, il est même nécessaire de louer un logement pendant quelques semaines ou mois.

Quelles sont les spécificités du prêt relais ?

  • Il est idéal pour les secundo-accédants
  • Il s’étale sur une courte durée, généralement moins de 24 mois, renouvelable une fois
  • Il a pour objectif de faire la liaison entre le besoin de financement immédiat pour l’acquisition du nouveau bien immobilier et la rentrée d’argent escomptée par la vente de l’ancien bien
Bon à savoir :

il est parfois possible de rembourser les intérêts et le montant de l’assurance emprunteur pendant les premiers mois. Une fois le bien initial vendu, vous remboursez le capital.

Quel prêt relais choisir ?

Plusieurs types de prêts relais sont à votre disposition :

  • Le prêt relais sec : la banque vous octroie une avance du montant du nouvel achat (inférieur ou égal à celui du logement initial). Vous remboursez uniquement les intérêts, voire l’assurance jusqu’à ce que votre premier bien soit vendu.
  • Le prêt relais adossé : vous payez des mensualités proportionnelles à votre capacité d’endettement. Le prêt relais couplé ou jumelé doit toujours être remboursé dans un délai de 24 mois maximum. Que se passe-t-il si vous trouvez un acheteur au bout de quelques mois ? Vous pourrez réduire le montant des mensualités ou la durée du remboursement grâce à la différence entre le prix de vente et le montant du prêt relais.
  • Le prêt relais rachat : la banque procède à un rachat de crédit relais en vue de lisser l’ensemble des mensualités. Cette solution est recommandée lorsque le taux d’endettement maximum est atteint par le montant élevé de la seule mensualité du prêt relais.
Bon à savoir :

n’oubliez pas de prendre en compte tous les frais annexes. Sachez que le montant du prêt relais correspond généralement à 70% du montant de la valeur du logement mis en vente. Pourquoi ? Les banques prennent en compte le risque de ne pas vendre le bien et d’accepter une baisse du prix de vente.

Vendre avant d’acheter : comment s’y prendre pour souscrire un prêt relais ?

Les démarches sont sensiblement les mêmes que pour un premier achat immobilier. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire pour expliquer votre situation, poser les bonnes questions et obtenir une proposition. Votre dossier devra être constitué de :

  • Votre carte d’identité,
  • Un justificatif de domicile,
  • Vos 2 derniers avis d’imposition,
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire,
  • Vos 3 derniers relevés de compte,
  • Un compromis de vente, un contrat de réservation ou de construction ou un permis de construire.

Secundo-accédant : ce qu'il faut savoir

Vous êtes déjà propriétaire de votre bien immobilier, mais vous disposez d'un apport conséquent et avez envie de changement ? Avant de se lancer dans un nouveau projet d'achat immobilier, voici ce qu'il faut savoir :

  • Avez-vous les fonds nécessaires pour acheter le nouveau bien ? Si la réponse à cette question est non, vous devrez peut-être d'abord vendre votre bien immobilier actuel avant d'acheter le nouveau.
  • Vous souhaitez malgré tout changer de bien et n'en pouvez plus d'attendre ? Pas de panique, des solutions existent comme notamment le prêt relais. Mais attention, si celui-ci vous permet de financer le complément financier manquant, il n'est toutefois pas exonéré de certains inconvénients, par exemple, la durée de remboursement plafonnée à 24 mois et renouvelable une fois. Ce qui vous contraint à devoir vendre votre bien immobilier actuel rapidement, quitte à éventuellement faire des concessions sur le prix de vente fixé. 
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude