Actualité

L’État veut promouvoir l’usage du bois dans les bâtiments

Publié le 5 juillet 2017 à 15h25
L’État veut promouvoir l’usage du bois dans les bâtiments
L’État lance un nouvel Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour l’usage du bois dans le bâtiment. Une centaine de projets pourront bénéficier d’un appui technique et financier. Ils devront se situer dans des communes de moins de 10 000 habitants.

En 2016, le premier AMI avait permis de faire émerger des projets d’immeubles en bois. 36 immeubles seront ainsi construits grâce à l’appui de l’État. Cette opération permettait de démontrer que le bois pouvait se substituer à d’autres matériaux de construction, y compris pour des ouvrages de taille conséquente.

L’État renouvelle ce type d’opération en 2017. Les territoires prioritaires sont cette fois-ci en zone rurale. Les communes de moins de 10 000 habitants sont éligibles. Plusieurs types de projets immobiliers sont également éligibles. Les projets peuvent ainsi concerner des constructions ou des rénovations à usage résidentiel, commercial ou public.

Énergie Positive et réduction Carbone

Porté par les ministères du Logement, et de l’Agriculture, l’AMI « Bois – Bourg » vise à redynamiser la filière bois vers l’usage dans le bâtiment. La dimension environnementale est également fortement appréhendée à travers ce nouvel appel à projets. Les projets sélectionnés intégreront un observatoire de l’expérimentation « Énergie Positive - Réduction Carbone », qui vise à définir une future réglementation environnementale du bâtiment. Dans cette réglementation E+C, le bois devrait jouer un rôle crucial.

L’appel à projets invite également à utiliser des matériaux biosourcés locaux. Le bois peut faire partie de ces matériaux, tant sa culture en forêt peut se généraliser un peu partout. Pour les autres matériaux, cet appel à projets devrait permettre de recenser quelques usages méconnus ou à inventer, en s’appuyant sur les ressources naturelles locales.

À lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.