Actualité

ÉcoCité, le label pour les villes de demain

EcoCité

26/04/2016
Mis à jour le 01/03/2017

Dans le cadre de la transition énergétique, l’État consacre 668 millions d’euros à la « ville de demain ». Cet appel à projets géré par la Caisse des Dépôts et Consignations, intervient dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir. Le but de cet appel à projets est de faire naître « une nouvelle façon de concevoir, construire et gérer la ville ». ÉcoCité est une démarche qui vise à développer un nouveau type de ville intégrant le respect de l’environnement, la cohésion sociale et la qualité de vie.

Initiées en 2010, deux phases de projets se succèdent.

Entre 2010 et 2014, 19 grandes villes françaises ont été sélectionnées, car elles portaient des projets écologiques et innovants.

Entre 2015 et 2020, 12 nouveaux territoires vont mettre en œuvre des projets de ville durable. Ces territoires ont été sélectionnés dans le cadre du second appel à projets de 2015.

Ce sont donc désormais 31 territoires, dont 13 en Île-de-France, qui bénéficient du label ÉcoCité. Ces territoires bénéficient de plus, du soutien financier du programme « ville de demain ».

Ce financement permet de mettre en œuvre des réalisations novatrices en lien avec les enjeux de demain. En termes d’écologie, des équipements permettant une meilleure performance énergétique sont prévus sur les territoires. Un projet d’usine de méthanisation ou un projet de géothermie, par exemple. En matière de cohésion sociale et de qualité de vie, la smart city et le maintien à domicile, par exemple, font partie de ces nouveaux services intégrés dès l’origine du projet. 

Avec 31 territoires répartis sur toute la France, ÉcoCité se généralise comme un label qualité de la ville de demain. Véritables laboratoires à ciel ouvert, ces territoires pionniers permettent d’expérimenter de nouvelles approches qui se généraliseront peut-être, demain, sur l’ensemble du pays.

À lire également :