Aller au contenu principal
lotissement pour séniors
Actualité
Mis à jour le 13/08/2020 2 min

Papy Loft : des lotissements pour séniors

Sommaire

Le papy-boom est à l’origine de nombreuses solutions adaptées aux séniors, et ce dans tous les secteurs d’activité, à tel point que l’on parle désormais de la « silver economy ». Le poids des séniors, et de leurs besoins, représente une part de l’économie de plus en plus importante. Elle est estimée à près de 25 milliards d’euros en 2016 contre 16 milliards en 2013. En 2020, un Français sur trois aura plus de 65 ans. Le logement des séniors est donc un enjeu majeur.

Il existe déjà des solutions de logements adaptées aux séniors, notamment les EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) et les résidences services. Les premiers sont réservés aux séniors souffrant de pathologies, alors que les seconds proposent un confort de vie avec des services tels que restauration ou divertissement. Ces deux types de résidences ont en revanche pour point commun d’être des habitats collectifs. Seuls des appartements sont proposés.

Or, certains séniors veulent pouvoir vivre en habitat individuel. Jusqu’à présent, il fallait dans ce cas faire appel à des prestataires externes, pour adapter le logement, et permettre à l’habitant de rester à son domicile (téléassistance, travaux d’adaptabilité, soins à domicile, etc.).

Le bailleur social Plaine Normande, filiale du groupe SNI, a pensé à eux en inventant le concept de lotissements pour personnes âgées : Papy Loft.

Ces lotissements d’une dizaine de maisons sont composés de logements adaptés (plein pied de 2 ou 3 pièces, domotique, espace pour fauteuil roulant, etc.). Les lotissements sont construits à proximité des centres-ville, et donc des commerces et services, pour faciliter les déplacements quotidiens. Enfin, une maison de vie, telle une maison de quartier, permet aux habitants de briser la solitude, de recevoir leurs proches et même un praticien médical dans une pièce médicalisée.

Malgré l’explosion du nombre de séniors, l’offre de logements adaptés reste assez restreinte. Certains professionnels de l’immobilier proposent des solutions qui devraient se multiplier. Quid du financement de ces logements ? Nous vous renseignons sur le prêt immobilier senior.

À lire également :


    Karine Dabot
    Karine Dabot - Avocate associée

    Cet article a été relu par Karine Dabot, avocate depuis 1994 au barreau d'Aix-en-Provence.

    Spécialisée en droit bancaire, voies d'exécution et droit des sûretés, elle intervient principalement en contentieux civil et commercial, transactions immobilières et saisie immobilière.