Actualité

Levée de fonds : +40 % pour les start-up de l'immobilier

Publié le 8 novembre 2018 à 17h06
Levée de fonds : +40 % pour les start-up de l'immobilier
Les start-up du numérique ont le vent en poupe. Les investisseurs sont conquis par le développement de nouvelles applications et autres innovations et ce, dans divers secteurs. Mais force est de constater que les start-up de l'immobilier séduisent massivement, elles arrivent tout simplement en deuxième place des entreprises en termes de levées de fonds.

41 levées de fonds en 2017

Selon un baromètre publié par Capgemini Consulting et eCap Partner, les start-up du numérique sont très prisées des fonds d'investissement.

Cette étude a porté sur 1 800 entreprises de ce type de moins de 7 ans qui ne sont pas cotées en bourse, il en ressort que les 5 secteurs les plus performants ont fait l'objet de 198 levées de fonds. Si certains sont en perte de vitesse, d'autres à l'image de l'immobilier ont réalisé une opération séduction.

Ainsi, les start-up du numérique dans le domaine de l'immobilier représentent-elles 41 levées de fonds, soit une augmentation de 37 % entre 2016 et 2017. 

106 millions d'euros collectés

Parler en levées de fonds n'est pas toujours très évocateur. En revanche, lorsque l'on nous annonce que les start-up de l'immobilier ont levé pas moins de 106 millions d'euros, tout devient plus concret.

En valeur, cela représente une augmentation de 136 % en un an, le secteur de l'immobilier est ici devancé par les jeux vidéo qui affichent une hausse de 408 % et par le secteur administratif, juridique et comptabilité avec 411 % d'augmentation. 33 millions d'euros, soit près d'un tiers des levées de fonds des start-up de l'immobilier, ont été consacrés à GuestToGuest au moment de son rachat d'HomeExchange.

Il s'agit du premier réseau mondial d'échange de maison, un domaine très porteur. Le concept est simple : les particuliers s'inscrivent sur le site et proposent leur maison à des touristes. En échange, ils pourront partir en vacances chez d'autres particuliers. Un concept efficace qui engendre d'importantes économies et qui a donc tout pour séduire.

GuestToGuest dispose aujourd'hui sur sa plateforme de plus de 380 000 maisons. Loin derrière ce site, on retrouve Habiteo avec 6 millions d'euros levés en 2017. Cette fois, il s'agit d'un site qui propose des visites 3D d'immeubles dont la première pierre n'a pas encore été posée. L'idée est de permettre aux futurs acquéreurs de se projeter plus facilement.

401 millions d'euros collectés par le top 10 des start-up du numérique

Preuve du succès de ces start-up, ce sont plus de 400 millions d'euros que les 10 entreprises les plus prisées ont collecté en 2017.

Ainsi, GuestToGuest avec ses 33 millions ne se positionne-t-elle qu'en 6e position, loin derrière Actility, spécialiste des objets connectés, qui a levé 71 millions d'euros. Doctolib, qui permet de prendre rendez-vous en ligne avec un professionnel de santé, a levé 61 millions d'euros.

Globalement, nous pouvons constater que les secteurs qui ont le plus progressé sont l'immobilier avec 37 % d'augmentation en nombre de levées de fonds puis la beauté et la santé avec 32 % de hausse.

En revanche, les applications et technologies affichent un petit 9 % tandis que les start-up dans le domaine du marketing accusent une baisse de 31 %.

Pour aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.