Actualité

Comment les Lorientais se réapproprient l’Enclos du port ?

Publié le 3 novembre 2017 à 10h46 - Mis à jour le 7 novembre 2017 à 18h10
Comment les Lorientais se réapproprient l’Enclos du port ?
C’est un lieu chargé d’histoire à Lorient qui a dû se réinventer lorsque la Marine nationale a quitté les lieux au début des années 2000. Au cœur de la ville sur le Scorff, ce secteur emblématique de Lorient est rendu à ses habitants, avec une promenade aménagée jusqu'à la pointe du Péristyle et de nouveaux bâtiments mêlant commerces, bureaux et habitat.

Un nouveau lieu de vie et de promenade

De la Compagnie des Indes orientales au XVIIe siècle à la Marine nationale au XXe, l’Enclos du port a vu défilé plusieurs pages de l’histoire navale. Témoignage de ce riche passé, la Tour de la Découverte et les moulins occupent la colline du Faouëdic, tandis que l’Hôtel Gabriel et la place d’armes ont pris place en contrebas. Les travaux de mutation ont été lancés dès 2012. Les anciens bâtiments militaires ont été détruits, laissant place à la maison de l’intercommunalité, qui abrite les 230 agents de Lorient Agglomération. Depuis 2014, une passerelle a été installée dans le cadre d’un aménagement de la promenade du Péristyle. Après une balade au cœur des plantations exotiques, riverains et visiteurs peuvent même se rapprocher de la rade grâce à un emmarchement appelé également « gradinage ». La place d’armes aussi a connu un rafraîchissement, avec un nouveau parking souterrain dès 2015 et l’aménagement en mars 2016 d’une vaste pelouse de 2 500 m2 bordée de Tilia cordata et de Tilleuls. Des chaises en libre-service permettent de profiter de ce nouvel environnement ! Un nouvel éclairage valorisant la façade de l’Hôtel Gabriel.

La création d’un quartier pour tous

Il est aussi possible d’acheter dans l’immobilier neuf dans l’Enclos du port de Lorient. L’Anoriante est le premier immeuble, avec ses cinq niveaux qui accueille des activités commerciales, des bureaux, mais également des logements. La moitié de ces habitations est en accession libre et à un coût raisonnable, l’autre moitié concerne des logements locatifs sociaux. De nouvelles constructions viendront s’inscrire dans ce cadre où l‘architecture est primordiale.

Mais l’Enclos du port de Lorient est avant tout un nouveau lieu de culture. Cette vocation culturelle se traduit notamment à travers le développement des infrastructures, des commerces et des équipements qui participent au dynamisme économique du quartier. La maison de l’agglomération proposera notamment un auditorium, des salles d’expositions et de réunions ainsi que des espaces accueillant diverses manifestations et animations, comme le Festival Interceltique.

Un pari environnemental ambitieux 

Changement rime avec environnement pour Lorient : dès la concertation en 2006, l’Enclos du port s’impose rapidement comme le nouvel éco quartier lorientais. La qualité de l’air, les énergies renouvelables ou encore la maîtrise de la demande énergétique sont apparues comme des conditions sine qua non à un renouveau moderne et durable. La maison de l’agglomération, un bâtiment certifié PEQA (Performance Energétique et de la Qualité Associée) est un projet qui illustre parfaitement ce pari environnemental entre panneaux photovoltaïques, éclairage naturel ou encore eaux pluviales dans les WC. L’Enclos du port newlook verra le bout du tunnel d’ici 2022.

A lire également :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.