Résidences secondaires : les ventes moins taxées
Actualité Il y a 2 ans 1 min

Résidences secondaires : les ventes moins taxées

Depuis le 1er septembre 2013, les plus-values de cessions de biens immobiliers autres que la résidence principale (résidence secondaire par exemple) sont exonérées d’impôt sur le revenu (19 %) dès 22 ans de détention, contre 30 auparavant, à raison de 6 % par an à partir de la 6ème année, puis 4 % la 22ème.

En revanche, les prélèvements sociaux (15,5 %) sont exigibles jusqu’à la 30ème année, à raison de 1,65 % par an dès la 6ème année, 1,60 % la 22ème, et 9 % au-delà.

Par ailleurs, les transactions réalisées du 1er septembre 2013 au 31 août 2014 bénéficient d’un abattement supplémentaire de 25 %, quelle que soit la durée de détention du bien, que ce soit en matière d’impôt sur le revenu ou de prélèvements sociaux.

Pour aller plus loin :

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude