Guide

Un prêt professionnel, comment ça marche ?

Publié le 19 décembre 2018 à 10h19 - Mis à jour le 19 décembre 2018 à 10h22
Un prêt professionnel, comment ça marche ?
Vous souhaitez financer à crédit l’achat de vos futurs locaux d’activité ou le remplacement de vos ordinateurs ? La banque va vous proposer un prêt professionnel. Ses modalités diffèrent un peu des prêts proposés aux particuliers. Mode d’emploi…

Que peut financer un prêt Pro ?

Avec un prêt professionnel, vous pouvez financer trois types d’achat :

- de l’immobilier : par exemple, vos futurs bureaux ou encore le terrain sur lequel vous allez construire votre usine ou vos locaux d’activité ;

- des actifs incorporels : un fonds de commerce, l’achat d’une licence IV ou encore la reprise d’un droit au bail ;

- des actifs corporels : du mobilier, des ordinateurs…

Les spécificités du prêt aux professionnels

Etant considéré comme professionnel, vous n’avez pas accès aux protections légales appliquées aux emprunteurs particuliers :

- vous ne disposez pas du délai minimal de réflexion de 10 jours avant de pouvoir renvoyer l’offre de prêt signé.

- vous ne bénéficiez pas, non plus, de la condition suspensive d’obtention de votre crédit dans l’avant-contrat.

De plus, les taux des prêts professionnels sont légèrement plus élevés que ceux accordés aux particuliers : + 0,2 à + 0,4 % d’écart en moyenne.

En revanche, et c’est le grand avantage d’un prêt professionnel dans votre comptabilité : les intérêts d‘un prêt professionnel et la prime d’assurance emprunteur que vous payez sont déductibles du résultat fiscal imposable de votre entreprise. Vous minorez, ainsi, le montant de l’impôt sur les sociétés !

Les éléments que la banque va prendre en compte pour un prêt professionnel

Pour un prêt professionnel, la banque ne va pas vérifier vos bulletins de salaire… Mais la bonne santé de votre entreprise ! Pour cela, elle va analyser vos pièces comptables : bilans, comptes de résultat…

Son analyse tient compte de votre secteur d’activité : certains sont plus risqués que d’autres.

Bon à savoir

La date de création de la société est aussi un indicateur : plus une entreprise est ancienne, moins elle risque de connaître une défaillance.

Pour aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.