Obtenir un prêt immobilier en tant que chef d'entreprise
Actualité Il y a 2 ans 2 min

Comment obtenir un prêt immobilier quand on est chef d'entreprise ?

Pour obtenir un prêt immobilier, il est nécessaire de présenter un profil favorable pour rassurer les banques. Découvrez comment mettre toutes les chances de votre côté pour souscrire un crédit immobilier si vous êtes entrepreneur.

Présenter un dossier rassurant

Si vous envisagez un achat immobilier, que vous soyez salarié ou indépendant, la banque va naturellement analyser votre gestion de comptes pour maîtriser le risque et s'assurer de votre solvabilité.

Elle doit s'assurer que vous disposez des revenus nécessaires pour rembourser vos mensualités et que vos charges ne sont pas trop élevées.

Ce nouveau crédit sera une charge supplémentaire, la banque doit veiller à ce que vous ne soyez pas en difficultés lorsque le crédit sera signé. 

Disposer d'un apport

Si l'apport n'est pas obligatoire pour souscrire un prêt immobilier, celui-ci reste apprécié par les banques.

En tant qu'entrepreneur, vous apportez la preuve, avec cet apport, que vous êtes capable d'épargner et, ainsi, que vous gérez parfaitement votre budget, mais aussi que vous disposez d'un reste à vivre suffisant.

De plus, cet apport permettra de réduire le montant du crédit immobilier et donc, vos mensualités : c'est sans conteste un plus.

Montrer que son entreprise est pérenne

Les banques vont vous demander un certain nombre de documents pour s'assurer que votre entreprise fonctionne parfaitement.

De manière générale, ce sont les trois derniers bilans qu'il faudra présenter. Ils permettront à votre conseiller de vérifier si l’activité de l’entreprise est constante, si ses bénéfices sont en hausse et d’attester de sa pérennité.

Présenter des revenus suffisants

Naturellement, le montant des revenus du chef d'entreprise va entrer en ligne de compte. En effet, votre conseiller bancaire va devoir calculer votre taux d'endettement.

Celui-ci ne doit pas excéder un certain pourcentage, souvent compris entre 30 et 35 %, sauf si vos revenus sont conséquents, auquel cas c'est votre reste à vivre qui pourra être pris en compte.

Prenons deux exemples pour mieux comprendre avec un taux d'endettement maximal à 33 % (taux qui variera selon les situations et les banques).

Si vous gagnez 2 000 euros, vos charges (crédit immobilier, crédit conso, pension alimentaire, les charges prises en compte pouvant varier selon les établissements bancaires) ne doivent pas excéder 33 %, soit 660 euros.

Ici, le reste à vivre serait de 1 340 euros. Imaginons à présent que vos revenus mensuels s’élèvent à 10 000 euros par mois.

Quand bien même votre taux d'endettement atteindrait 50 %, il vous resterait 5 000 euros pour vos dépenses mensuelles.

Dans ce cas, un conseiller bancaire pourrait estimer que le crédit immobilier ne sera pas un poids trop important dans votre budget. 

Ouvrir un compte professionnel

Si, en tant qu'entrepreneur, vous souhaitez souscrire un crédit immobilier, n'oubliez pas que les banques aiment avoir une gestion intégrale de vos comptes afin de vous proposer un accompagnement global.

Si vous avez domicilié vos comptes professionnels ailleurs, n'hésitez pas à proposer de les domicilier dans la banque auprès de laquelle vous souscrirez votre prêt immobilier, cela simplifiera la gestion de vos encours.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Réalisez gratuitement et sans engagement, une étude personnalisée de votre prêt immobilier et bénéficiez d’un suivi individualisé avec un conseiller.

COMMENCER MON ETUDE
Crédit Agricole 1er prêteur de France
Crédit agricole
1er prêteur de France
1 emprunteur sur 4 a choisi le Crédit Agricole pour l’accompagner dans
son projet immobilier
Un réseau d’agence bancaires de proximité
Un service personnalisé
et sur mesure
Un réseau d’agences bancaires de proximité présent sur tout le territoire et plus de 2000 conseillers
à votre écoute
Une souplesse dans le remboursement de vos mensualités
Un maximum de souplesse
pour vos remboursements*
Modulation de vos mensualités
(à la baisse ou à la hausse), pause d’une mensualité et suspension de mensualités jusqu’à 6 mois
Ce site n'est pas optimisé pour Internet Explorer.
Veuillez poursuivre votre navigation sur un autre navigateur.
Bénéficiez gratuitement et sans engagement, d'une étude personnalisée de votre prêt immobilier !
Commencer mon étude