Actualité

Achat résidence secondaire : six points à évaluer avant d’acheter

Publié le 22 novembre 2018 à 12h00 - Mis à jour le 29 novembre 2018 à 14h34
Achat résidence secondaire : six points à évaluer avant d’acheter
L’achat d’une résidence secondaire est souvent assimilé à un projet coup de cœur. Si aujourd’hui, ce marché ne cesse de progresser, il faut cependant prendre en compte divers critères qui diffèrent de l’achat d’une résidence principale.

N°1 : Peser le pour et le contre

Une résidence secondaire présente de nombreux atouts : la liberté de pouvoir s’évader du quotidien dès qu’on le souhaite, avoir un point de ralliement pour les fêtes familiales, préparer sa retraite au soleil, constituer un capital ou une source de bénéfices…

Pour que l’investissement soit réussi, il est important de connaître la ville.

Il faut aussi bien évaluer les raisons qui vous poussent à choisir cette destination : est-ce un rêve d’y vivre un jour ?

Est-ce votre endroit préféré pour passer les vacances ? Un coin de verdure près de chez vous, une aubaine immobilière... ? 

Soyez clair dès le début sur le choix de l’emplacement et sur la teneur de votre projet.

N°2 : Évaluer le potentiel

Même si, initialement, votre projet d’achat de résidence secondaire n’est destiné qu’à un usage privé (vacances en famille, week-end détente...), il est important d’avoir une vision objective de la valeur immobilière de votre bien.

Quel est son potentiel locatif ? Sera-t-il facile à revendre, si besoin ? Il est important de parvenir à avoir une vision objective sur votre coup de cœur.

N’hésitez pas à analyser le marché actuel pour estimer la rareté et le potentiel immobilier de votre bien.

N°3 : Bien estimer les coûts

Pour votre bien-être, il est important que votre résidence secondaire n’empiète pas sur votre confort quotidien.

Pour cela, une estimation préalable des coûts globaux est une étape incontournable de votre projet.

Car le coût réel d’une résidence secondaire dépasse celui de son prix d’acquisition.

Il faudra évaluer la charge des mensualités en incluant crédit, assurance… mais également l’impact de cet achat sur votre fiscalité.

N°4 : Éviter les mauvaises surprises

Enfin, d’autres coûts pourront s’ajouter dans votre projet.

Parmi eux, le poste le plus important est celui de l’entretien de votre résidence.

En effet, vous n’y vivrez pas au quotidien et le moindre dégât peut rapidement prendre de l’ampleur, comme par exemple, un simple dégât des eaux constaté des semaines plus tard...

Enfin, pensez également à vous renseigner sur les réglementations locales en matière de taxe d’habitation. 

Plus élevée, cette taxe peut également connaître une majoration imposée par certaines municipalités sur les résidences secondaires.

N°5 : En profiter

Enfin, pour bien gérer votre résidence et en profiter, il reste une dernière estimation à ne pas négliger : les frais de transport. Train, voiture, péage... les coûts de transport sont également à inclure dans votre projet.

N°6 : Un projet bien ficelé

Pour un achat serein, il est donc important de prévoir un budget mensuel alloué à votre résidence secondaire englobant tous ces points.

Si le projet vous semble trop lourd pour votre budget, revoyez vos critères.

Par exemple, un appartement en résidence vous demandera moins d’entretien qu’une maison de campagne.

Enfin, pensez également à consulter les communes voisines pour comparer les taxes d’habitation...  

Pour aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.