Websérie

Bienvenue chez les Himault. Episode 3 : Chercher et trouver un acheteur

Publié le 15 juin 2016 à 09h17 - Mis à jour le 11 juillet 2018 à 14h45
Bienvenue chez les Himault. Episode 3 : Chercher et trouver un acheteur
Retrouvez notre série dessinée inédite et suivez Luc et Léa, jeunes parents trentenaires, dans leur parcours immobilier. Dans l’épisode précédent, Luc et Léa ont bâti leur budget et obtenu leur prêt-relais. Il ne leur reste plus qu’à vendre leur bien actuel dans les meilleurs délais !

Pour vendre leur maison au prix estimé dans leur budget, Luc et Léa doivent choisir par quel moyen chercher un acquéreur.

Le plus logique est de s’adresser à l’agence immobilière par laquelle ils ont trouvé leur nouveau logement, et qui a réalisé l’estimation.

Par un mandat simple, Luc et Léa peuvent confier à plusieurs agences le soin de vendre leur bien, et chercher eux-mêmes un acheteur.

Par un mandat exclusif, une seule agence est mandatée, et Luc et Léa n’ont pas le droit de passer en direct avec un particulier.

Il est recommandé de donner l’exclusivité pour un court laps de temps (2 mois) puis de passer en mandat simple auprès d’un petit nombre d’agences qui couvrent des territoires et des clientèles complémentaires.

Dans tous les cas, les honoraires de l’agence doivent être visibles dans le local ou communiqués au vendeur si le rendez-vous se passe hors de l’agence.

Pour passer leur annonce et mettre leur bien en valeur, Luc et Léa peuvent faire du « homestaging » (littéralement : mise en scène de la maison).

Il s’agit d’en revoir la décoration et l’aménagement vers une certaine « neutralité », de façon que le visiteur lambda puisse s’y projeter.

Outre les fondamentaux (électricité aux normes, murs propres, ménage soigné), il faut ainsi penser à :

  • terminer les petits travaux qui n’ont jamais été finis (ce carreau de salle de bain jamais remplacé…) ;
  • remédier à tout ce qui peut dégrader la valeur du bien (problème d’isolation, d’étanchéité, portes qui ferment mal...) ;
  • enlever toute touche trop personnelle voire intime (photos de famille, posters de chambre d’enfants) ;
  • ôter certains meubles pour éviter toute sensation d’encombrement d’une pièce.

Les barèmes des honoraires indiqués en agence sont des maximums, négociables. Luc et Léa peuvent tout à fait demander à l’agence de faire un effort si les offres d’achat qui se présentent sont inférieures au prix demandé.

Aux candidats acheteurs, l’agent peut demander de signer des bons de visite. Ce document n’a pas de valeur légale et ne peut remplacer un mandat en bonne et due forme. Il sert simplement à prouver que l’agence a rempli sa mission de recherche.

Néanmoins, le paiement des honoraires ne peut intervenir qu’en cas de conclusion effective de la transaction, chez le notaire. Aucuns frais, honoraires ou dédommagement ne sont dus si la transaction ne va pas jusqu’au bout.

Mandat signé, maison bichonnée, visites en cours… Luc et Léa sont fin prêts à vendre. Il leur reste pourtant beaucoup à faire, comme les diagnostics obligatoires. Mais ceci est une autre histoire !

Retrouvez Luc et Léa dans l’épisode 4 : « Réaliser la vente »

Thèmes :

Téléchargez le guide de l'achat-revente

Guide de l'achat-revente (format pdf - 894,18 KB)
Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.