Actualité

Comment Cherbourg mise sur les énergies marines renouvelables

Publié le 5 juin 2015 à 08h58 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 18h04
Comment Cherbourg mise sur les énergies marines renouvelables
Avec son vaste littoral, la France dispose d’un atout majeur pour développer les énergies marines renouvelables. Le département de la Manche est particulièrement bien situé pour accueillir ces installations d’un nouveau genre. Pour la ville de Cherbourg-Octeville les projets en cours vont se révéler très bénéfiques en termes d’emplois. Deux constructeurs, DCNS et Alstom, ont en effet choisi la préfecture maritime pour construire leurs hydroliennes. A moyen terme, ce sont plusieurs milliers d’emplois qui pourraient être créés.

CHERBOURG SYMBOLISE LA VOLONTÉ DE LA FRANCE EN MATIÈRE D’HYDROLIEN

Après la Grande-Bretagne, la France dispose du deuxième plus grand littoral d’Europe. La région Basse-Normandie et le département de la Manche en particulier sont idéalement positionnés pour accueillir des parcs d’hydroliennes offshore. Placées en pleine mer, ces turbines hydrauliques permettent de produire de l’électricité grâce à la force des courants marins. Une énergie 100 % renouvelable et une industrie nouvelle appelée à se développer. La ville de Cherbourg-Octeville pourrait bien devenir un leader en la matière. C’est d’ailleurs symboliquement à Cherbourg que le président François Hollande a, en 2013, lancé un appel à projets pour la construction et l’exploitation de parcs pilotes d’hydroliennes. Le premier verra le jour au raz Blanchard, dans la Manche. L’essor de cette industrie va avoir des conséquences économiques importantes pour Cherbourg-Octeville, deux grandes entreprises ayant déjà décidé de s’y implanter.

DCNS ET ALSTOM VONT CRÉER 1 500 EMPLOIS A CHERBOURG

C’est par le biais de sa filiale Open Hydro que le constructeur naval DCNS s’implante à Cherbourg pour construire ses hydroliennes. Les perspectives en termes d’emploi se révèlent très intéressantes pour le bassin de Cherbourg. D’ici à 2018, DCNS envisage ainsi de créer un millier d’emplois sur cette zone. De quoi dynamiser l’économie de toute l’agglomération. Mieux encore, la puissante société Alstom se lance elle aussi dans la construction d’hydroliennes. Là encore, c’est Cherbourg qui va tirer un bénéfice immédiat de cette politique de développement des énergies renouvelables. D’ores et déjà, il est acté que l’assemblage et la maintenance des turbines hydroliennes seront effectués à Cherbourg. Une nouvelle usine va voir le jour et ce sont 500 emplois qui vont être créés. Ce chiffre pourrait même être supérieur si Alstom décide de fabriquer l’ensemble du matériel à Cherbourg, la ville étant en concurrence avec Nantes sur ce point.

LES HYDROLIENNES ONT DÉJÀ DES EFFETS BÉNÉFIQUES POUR CHERBOURG

Outre l’implantation de ces deux constructeurs, Cherbourg-Octeville bénéficie déjà de retombées économiques importantes liées aux hydroliennes. Des travaux d’envergure ont ainsi été menés pour allonger le quai des Flamands du port de Cherbourg. Ce sont 40 millions d’euros qui ont été investis afin que le quai puisse recevoir jusqu’à 20 tonnes de matériel par mètre carré. Unique en France, ce quai est donc parfaitement adapté pour le transport du matériel nécessaire à la construction des hydroliennes offshore. De son côté, le chantier naval des Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) s’est vu proposer la construction d’un prototype d’hydrolienne. Un premier pas pour cette entreprise qui estime que la construction d’hydroliennes pourrait générer la création de 500 à 1 000 emplois dans les années à venir.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.