Nos conseils pour faire vos travaux vous-même
Actualité

Nos conseils pour faire vos travaux vous-même

Publié le 12/07/19 - Mis à jour le 15/07/19
Nos conseils pour faire vos travaux vous-même
Beaucoup de Français, par soucis d'économies, font le choix de réaliser eux-mêmes leurs travaux. Découvrez nos conseils pour réduire considérablement la note, mais aussi les précautions à prendre.

Comment économiser en faisant ses travaux soi-même ?

Si vous avez déjà fait des demandes de devis auprès d'artisans, vous avez certainement pu noter que le coût de la main-d'œuvre est important.

Naturellement, en effectuant vous-même vos travaux, vous allez ainsi pouvoir réaliser de substantielles économies.

Mais, au-delà de cette main-d'œuvre, il est possible d'optimiser les coûts de diverses manières.

Si vous avez besoin de matières premières, prenez le temps de comparer dans différents magasins afin d'obtenir les meilleurs prix.

Attention toutefois à comparer également la qualité, celle-ci ne doit pas être négligée si vous souhaitez que vos travaux soient réalisés de la meilleure manière.

Enfin, vous devez utiliser différents outils. Or, le matériel de bricolage coûte cher. Songez qu'il est aujourd'hui possible, dans les magasins, mais aussi entre particuliers, de louer vos outils : scie sauteuse, perceuse, ponceuse, etc.

Si vous ne comptez pas utiliser à nouveau tout ce matériel, il sera plus économique de le louer plutôt que de l'acheter.

Des cours pour faire des travaux soi-même

Certains sont des bricoleurs chevronnés, d'autres sont débutants mais souhaitent tout de même participer aux travaux de leur maison.

Sachez qu'il existe aujourd'hui de nombreux ateliers, notamment dans les grandes enseignes de bricolage. Cela vous permettra d'apprendre et de poser les questions utiles à votre formateur.

Bien choisir les travaux à réaliser soi-même

Vous ne ferez des économies que si vous êtes certain d'être apte à réaliser les travaux que vous envisagez dans votre logement.

Peindre, poser du carrelage, poncer : tout ceci ne demande pas une grande expertise et ne pourra engendrer de sinistre particulier.

En revanche, si vous souhaitez vous lancer dans la plomberie et l'électricité, soyez certain d'être en mesure de réaliser des travaux dans les règles de l'art.

En effet, si votre installation n'est pas parfaite, vous devrez faire appel à un artisan et vous n'aurez finalement pas réalisé d'économies.

Pire, si votre installation électrique engendre un incendie, il se peut que votre assurance ne vous indemnise pas correctement.

Attention également à votre responsabilité en cas de vente. Vous pouvez être tenu responsable des malfaçons, assurez-vous donc que vous avez les compétences nécessaires avant de vous lancer.

Attention aux aides de l'Etat

Dans le cadre de vos travaux, n'oubliez pas qu'il est possible de bénéficier de diverses aides, à l'image de l'Eco-prêt à taux zéro ou du crédit d'impôt.

Sachez toutefois que, selon l'aide à laquelle vous souhaitez prétendre, il est obligatoire de faire appel à un artisan détenant la mention RGE (reconnu garant de l'environnement).

Dans le cadre du CITE, les équipements, matériaux et appareils que vous aurez vous-même achetés ne permettent pas de bénéficier du crédit d'impôt.

Il peut être intéressant de calculer, dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, s'il est réellement rentable de réaliser ces travaux soi-même ou si l'aide obtenue ne permettrait pas de gagner à la fois du temps et de l'argent.

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.