Conseil

5 conseils pour faire construire sa piscine

Publié le 3 mai 2016 à 11h27 - Mis à jour le 1 mars 2017 à 15h19
5 conseils pour faire construire sa piscine
Les beaux jours approchent… Pour bénéficier d’une piscine dans votre jardin, c’est le moment d’y penser ! Des modalités administratives au choix du bassin, nous avons listé les différentes étapes de la construction d’une piscine. Et maintenant, à vous de plonger !

1-Sélectionnez l’emplacement adéquat

L’implantation de votre piscine est primordiale. Choisissez un endroit ensoleillé, abrité du vent, éloigné d’arbres à feuilles caduques, à l’abri des regards indiscrets et  harmonieusement intégré au paysage.

2-Établissez soigneusement votre budget

En fonction du procédé de construction et des équipements choisis, le budget varie du simple ou double. Un bassin monocoque est accessible dès 15 000 €* et une piscine à panneaux industrialisés dès 20 000 €*. Pour une piscine en béton projeté gunité, prévoyez au minimum 35 000 €*.

Ne négligez pas les frais annexes, comme le terrassement (de 2 000 à 10 000€) ou l’installation d’un chauffage (entre 3 000 et 4 000 € pour une pompe à chaleur). Enfin, un abri nécessite au minimum 6 000 €. Un budget, certes conséquent, mais qui vous permettra de nager toute l’année !

N’oubliez pas que la construction de votre piscine va avoir une incidence sur la valeur locative de votre bien et contribuer à majorer le montant de vos impôts locaux.

*prix indicatifs pour un bassin de 8m X 4 m

3-Choisissez un professionnel de confiance

Pour éviter les déconvenues, privilégiez les adhérents à la Fédération des professionnels de la piscine (FPP). Vous aurez ainsi la certitude d’avoir affaire à un professionnel compétent et disposant d’une garantie décennale.

4-N’oubliez pas les formalités administratives

Le permis de construire est obligatoire lorsque la surface du bassin est supérieure à 100 m² ou, quelle que soit sa taille, s'il est couvert d'un abri d'une hauteur supérieure à 1,80 m.

Si la surface du bassin oscille entre 10 et 100 m² une déclaration de travaux en mairie peut suffire.

En deçà de 10 m², aucune formalité n'est requise. Attention, dans certains cas (secteurs sauvegardés ou sites classés), les règles locales d’urbanisme peuvent imposer des restrictions spécifiques : renseignez-vous auprès de votre mairie !

5-Sécurisez votre bassin

Depuis 2004, la loi vous oblige à installer au moins l’un de ces quatre équipements :

  • une barrière de protection ;

  • une couverture de sécurité ;

  • une alarme ;

  • ou un abri.

Le non-respect de cette obligation vous expose non seulement à un grave accident mais aussi à une amende pouvant atteindre 45 000 €.

Pour financer vos travaux et notamment votre projet de piscine, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller bancaire.

Aller plus loin :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.