Assurer la transmission de vos biens immobiliers
Infographie

Assurer la transmission de vos biens immobiliers

Publié le 25/03/20
Assurer la transmission de vos biens immobiliers
En France, la transmission d’un bien immobilier lors d’une succession se fait automatiquement des parents aux enfants. Pour les personnes sans enfants, la transmission suit la logique du plus proche lien de parenté. Néanmoins, ces transmissions sont associées, pour les héritiers, à des frais de succession parfois élevés. Dans certains cas, il est alors obligatoire de vendre les biens immobiliers légués pour être en mesure de s’acquitter de la somme prélevée par l’Etat. Pour éviter ces situations, des précautions peuvent être prises par le légataire de son vivant. Deux solutions sont à privilégier : la donation-partage, qui permet de faire don de la nue-propriété d’un bien à ses héritiers, et la création d’une Société Civile Immobilière (SCI) pour faire une donation progressive des biens que l’on possède. Ces solutions présentent l’avantage d’engendrer une diminution des frais de succession, tout en bénéficiant d’abattements existant sur les frais de donation. La bonne transmission de son patrimoine est ainsi assurée.
Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.