Actualité

Montpellier s’offre un lifting avec la ZAC de l’EAI

Publié le 3 mars 2017 à 17h07 - Mis à jour le 11 avril 2017 à 09h39
Montpellier s’offre un lifting avec la ZAC de l’EAI
La ville de Montpellier poursuit sa métamorphose avec la ZAC de l’EAI et le parc Montcalm. Sur deux zones de 20 hectares vont se construire 2 500 logements pourvus de tous les services, desservis par une nouvelle ligne de tramway et conçus pour générer plus d’énergie qu’ils n’en consommeront. Si l’ensemble doit être terminé dans une dizaine d’années, le marché immobilier de Montpellier pourrait bien en profiter beaucoup plus tôt.

La ZAC de l’EAI, un projet de ville sur 10 ans

C’est dans l’ouest de Montpellier, du côté du quartier de la Croix d’Argent, que la municipalité montpelliéraine a imaginé la ville du futur. La Zone d’aménagement concerté (ZAC) de l’EAI (ancienne Ecole d’application d’infanterie) s’étale sur 20 hectares de l’ancien site de la caserne Guillaut rue Lepic jusqu’à la rue des Chasseurs, aux abords du parc Montcalm. Ce dernier fait d’ailleurs également l’objet d’un projet urbain puisque 20 autres hectares sont consacrés au deuxième volet de la ZAC de l’EAI. Le programme global, intégré dans le projet urbain Montpellier 2040, prévoit la création de 2 500 logements en réhabilitation, reconstruction ou construction neuve, ainsi que la création de nombreux équipements publics. Le tout intègrera différentes priorités, la mixité, l’environnement, la transition énergétique et la proximité.

La caserne, future scène de la mixité montpelliéraine

Comme son nom l’indique, le site de l’ancienne caserne Guillaut est au cœur de la ZAC de l’EAI. Ici seront construits 1 900 logements avec pour idée conductrice la mixité sociale et urbaine. Défini comme un faubourgpar Philippe Saurel, le maire porteur du projet, ce programme immobilier à Montpellier englobe des immeubles neufs, des réhabilitations de bâtiments à l’architecture notable comme la grande Halle et la construction de maisons sur les pourtours de la ZAC. Les premières livraisons sont annoncées pour fin 2019. Toujours dans le périmètre de la ZAC de l’EAI, Montpellier lancera un nouvel appel à projets pour de l’habitat participatif. Une expérimentation qui implique les citoyens dans une démarche responsable qui a déjà fait ses preuves et séduit de plus en plus. Une bonne manière pour les futurs résidents d’être concernés par la vie de leur quartier.

La ZAC de l’EAI, un nouveau cœur de ville à Montpellier

La ZAC de l’EAI sera dotée de nouveaux équipements publics et de proximité. Fin 2018 ouvrira une crèche de 48 berceaux et en 2020, ce sera le tour d’une école de 20 classes qui intègrera l’école occitane de la Calandrette. Outre ces infrastructures dédiées à l’enfance, la ZAC de l’EAI s’envisage comme un projet urbain global, avec de multiples polarités. Le maire prévoit l’installation d’une pépinière d’entreprises, de services de proximité, d’une structure de formations et d’ensembles culturels. Le tout relié par des espaces de promenade et des voies cyclables et piétonnes qui s’inscrivent dans une logique environnementale puisque le quartier est conçu pour être le premier à énergie positive de France.

Le parc Montcalm : cadre vert de la ZAC de l’EAI

Le projet urbain de la ville de Montpellier comporte deux volets : 20 hectares sur la ZAC de l’EAI et 20 hectares sur le parc Montcalm tout proche. Sur le périmètre du parc, la mairie a pris des engagements en faveur d’une protection du patrimoine végétal. Elle a même annoncé la plantation de 1 600 nouveaux arbres. Un formidable poumon vert pour les 600 logements qui vont y être construits. Le parc a aussi pour vocation de protéger les quartiers voisins d’éventuelles crues grâce à la réalisation de bassins de rétention de 30 000 m3. Un cadre idéal pour les sportifs dont les installations seront maintenues et agrémentées d’un skate park, de nouvelles aires de jeux et de pétanque.

Une 5e ligne de tramway va desservir la future ZAC

La ville de Montpellier envisage la création d’une cinquième ligne de tramway. Un projet mené parallèlement à celui de la ZAC de l’EAI et qui trouve cependant tout son sens à l’échelle de la ville. Les tracés préalables passent effectivement en plein cœur de la future ZAC, au nord du parc Montcalm. Le premier tracé passait dans le parc, mais les défenseurs du parc ont eu raison de la mairie. Le parc sera préservé et bénéficiera toutefois des services de cette ligne de transport en commun. La mise en service de ce tramway est souhaitée pour 2024/2025.

Retrouvez les programmes neufs de Crédit Agricole Immobilier à Montpellier :

Thèmes :

Toute une banque pour votre projet immobilier
Leader Français de la banque de proximité
Premier prêteur de France
2000 Conseillers spécialisés en habitat
Rappel sous 24h ouvrées
Mentions légales
Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées.